Comment choisir une tondeuse à gazon !

Comme la plupart des personnes qui habitent en maison, vous avez une pelouse. Si oui, se pose inévitablement la question de la tonte. Il est donc nécessaire de s’équiper d’une tondeuse à gazon pour son entretien.

Acheter une tondeuse à gazon, un cassement de tête

Il existe de nombreux modèles de tondeuse à gazon, de la tondeuse manuelle la plus simple jusqu’au robot tondeuse qui fait tout à votre place. Le plus difficile dans cette large gamme, c’est de trouver le modèle qui vous convient et qui vous apportera satisfaction.

Comme de nombreux équipements de jardinage,  l’achat d’un outil doit être le fruit d’une longue réflexion. Il faut prendre en compte de multiples critères afin d’opter pour la meilleure solution. Qu’il s’agisse de vos propres habitudes, des caractéristiques de votre terrain ou encore de votre intérêt pour l’environnement, tout doit être mis en perspective.

Pour vous aider dans votre décision, nous vous proposons donc un récapitulatif des points importants qu’il faut avoir en tête avant d’acheter une tondeuse à gazon. Nous verrons également les différents types d’équipements parmi lesquels vous trouverez celui qui est fait pour vous.

Quels critères pour choisir une tondeuse à gazon ?

Mais avant de passer à la pratique, prenez le temps de déterminer quelles sont vos besoins pour votre future tondeuse. Vous devrez en effet prendre compte certaines données concrètes par rapport à votre terrain, mais aussi votre propre état de santé et de motivation, notamment.

L’impact écologique et environnemental

Enjeu par excellence de l’époque actuelle, la question écologique s’incruste indéniablement dans tous nos choix désormais. C’est même devenu quelque chose de logique dès lors qu’on parle de nature, comme c’est le cas avec les tondeuses à gazon.

Logiquement l’achat de la tondeuse vient après la réflexion sur l’utilisation des surfaces de votre sol. Le mantra en permaculture a toujours été  de supprimer les surfaces avec de l’herbe, car elle est improductive, vous ne pouvez pas la manger, elle n’a aucune valeur pour les animaux sauvages, et son entretien exige beaucoup de travail et de ressources.

Malgré tout il est logique d’avoir un peu de gazon :

  • Les oiseaux aiment la pelouse après une pluie. Il arrive que vous puissiez les voir chassant des vers. La pelouse peut donc abriter une bonne de nourriture. La pelouse aussi peut contenir d’autres plantes comme du trèfle et du pissenlit. Ces deux espèces sont une source de nourriture de premier choix pour les abeilles.
  • Utilisation des déchets de tonte : Les tontes d’herbe verte libèrent lentement de l’azote et d’autres éléments nutritifs au fur et à mesure de leur décomposition. En les appliquant en fine couche sur la surface du sol nu d’un jardin, on fertilise et on ajoute un peu de matière organique au sol. En les ajoutant à un tas de compost avec un peu de matière brune, comme des feuilles séchées, vous fournirez une source naturelle et riche de nutriments à votre sol pendant plusieurs mois, à mesure qu’il se décomposera en compost utilisable.

D’autres aspects sont à interroger :

  • Le mode d’alimentation de votre tondeuse à gazon. Si vous vous sentez concerné par la question, vous vous dirigerez vers un tonte manuelle.
  • La pollution peut aussi être sonore ou olfactive. Là encore, que ce soit pour l’environnement ou par respect pour vos voisins, vous pouvez faire votre choix de sorte à minimiser les impacts de votre tondeuse à gazon.

Le terrain

Un autre facteur de choix important, puisqu’il s’agit des caractéristiques du terrain sur lequel vous passerez votre tondeuse. Dans ce cadre, il convient de prendre plusieurs éléments en considération :

  • La surface totale de gazon à tondre. Cela vous donnera des indications sur vos besoins techniques. On parle notamment de l’autonomie, de la présence et de la capacité d’un bac récupérateur, ou encore du mode d’alimentation de la tondeuse.
  • La nature même du terrain. Vous n’aurez pas besoin des mêmes choses selon si votre terrain est plat ou s’il est en pente, par exemple.
  • La météo locale. C’est connu, selon la région dans laquelle vous vous trouvez, vous pouvez faire face à une pluviométrie plus ou moins importante. Or certains modèles craignent particulièrement la pelouse humide. Il vous faudra donc adapter votre choix.

Vos capacités physiques

Le choix de la tondeuse dépend aussi de la personne qui sera amenée à tondre le gazon. En effet, selon le modèle que vous choisissez, cela peut tout changer sur votre façon d’appréhender la tonte.

Si vous êtes un jardinier en herbe et que vous ne souffrez d’aucun mal de dos ou d’aucune grosse fatigue, vous pouvez faire votre choix en toute conscience parmi l’ensemble de la gamme. Mais si vos capacités physiques sont diminuées et que votre terrain s’étend sur une grande surface, il vous faudra sans doute adapter votre achat. Dans ce cas, nous vous recommanderons par exemple les tondeuses autotractées, qui demandent moins d’efforts.

Au-delà de la question physique, il convient également de tenir compte de votre motivation à tondre, ou tout simplement du temps que vous pouvez y accorder. Dans certaines circonstances, le choix d’une tondeuse autonome peut s’avérer une option idéale.

La récupération de l’herbe coupée

On entre davantage dans les détails techniques du choix de la tondeuse. Mais aussi anecdotique qu’elle puisse paraître, la question du bac de récupération est particulièrement importante. Elle sera notamment induite, comme nous l’avons vu, par la taille du terrain.

La première interrogation est donc la suivante : avez-vous besoin d’un bac de récupération ? Si vous disposez d’un vaste terrain à tondre, il sera sans doute préférable de vous en passer. C’est la meilleure solution pour tondre votre gazon sans être interrompu trop fréquemment. L’herbe coupée sera alors rejetée le long du parcours de la tondeuse. Charge à vous, ensuite, de la laisser telle quelle ou de l’agglomérer pour un compost, par exemple.

En revanche, pour les terrains de plus petite taille, la présence d’un bac récupérateur peut être une bonne option. Cela vous évitera de diviser les tâches. Pour cela, il vous faudra toutefois choisir une contenance suffisamment grande pour limiter les allers-retours.

Les dimensions de tonte

Enfin, pour celles et ceux qui sont particulièrement regardants quant au résultat, il faudra s’intéresser aux dimensions de tonte de l’équipement. Il y a deux caractéristiques à prendre en compte : la largeur et la hauteur de coupe.

Pour ce qui est de la largeur, c’est davantage une question de confort. Plus le diamètre de tonte sera important, plus cela permettra d’optimiser la tonte. En effet, vous effectuerez ainsi moins de passage, ce qui réduira considérablement la durée nécessaire pour couvrir toute la surface.

Le second point est plutôt esthétique, mais il peut avoir son intérêt également. Si vous savez strictement ce que vous voulez, vous pouvez effectivement prendre en compte le critère de la hauteur du gazon. Le mieux, dans ces situations, est alors d’opter pour une hauteur réglable qui s’adaptera à vos envies.

Tondeuse thermique à essence ou tondeuse électrique ?

C’est sans doute la plus grande question qui se pose au moment de l’achat d’une tondeuse. Et la décision vous revient, quoiqu’il arrive. Mais comme on l’a vu, certains critères techniques peuvent orienter votre choix et vous donner la réponse.

La tondeuse essence

D’une manière générale, on aura tendance à préférer la tondeuse essence pour les grandes surfaces ou pour les terrains éloignés.

Avantages :

  • Pas de limite liée à la distance
  • Un moteur plus puissant
  • S’adapte aux terrains en pente

Inconvénients :

  • Peu écologique
  • Bruyante et odorante
  • Nécessite un entretien régulier.

La tondeuse électrique

De l’autre côté, la tondeuse électrique est recommandée pour les jardins et les petites surfaces, notamment si vous résidez en zone urbaine.

Avantages

  • Silencieuse et sans odeur
  • Un choix écologique
  • Moins chère à l’achat

Inconvénients

  • La présence du câble de branchement
  • L’autonomie limitée si elle fonctionne sur batterie.
  • Moins performante sur les grandes surfaces.

Les différents types de tondeuses à gazon

Une fois que vous aurez choisi le mode d’alimentation qui vous convient, vous n’aurez plus qu’à faire votre choix entre les différents modèles existants. Gardez en tête les critères que nous vous avons présentés, ce qui vous permettra de faire le tri selon des éléments concrets.

La tondeuse à gazon ordinaire

tondeuze-gazonC’est la tondeuse traditionnelle. Elles sont composées d’un moteur (essence ou électrique), de lames ou de fils horizontaux, d’un guidon et quatre roues qui permettent d’évoluer sur le terrain.

Une tondeuse à gazon ordinaire, non équipée pour le mulching, est souvent appelée “tondeuse deux-en-un” car elle peut traiter l’herbe coupée de deux façons, soit en la déchargeant par une goulotte latérale, soit en la dirigeant dans un bac de ramassage monté sur la tondeuse.

La lame d’une tondeuse à gazon standard est conçue uniquement pour projeter avec force les rognures vers le haut et vers l’extérieur afin qu’elles soient rapidement et facilement évacuées de sous le carter de la tondeuse.

Elles se divisent en deux catégories principales :

  • les tondeuses poussées avec lesquelles la tonte demande de véritables efforts, car c’est à vous de diriger l’engin sans aucune assistance.
  • les tondeuses autotractées, en revanche, sont équipées d’un système qui soulage le jardinier, qui ne gère alors que l’orientation. Elles sont très utiles pour les terrains cabossés, en évitant des efforts trop importants pour manier la tondeuse.

La tondeuse mulching

Le mulching est une technique intéressante pour permettre aux nutriments de retourner à la terre. Une tondeuse à gazon mulching élimine le besoin de ratisser, de mettre en sac ou de jeter d’une autre manière les déchets d’herbe, mais elle ne fait pas que les déchets se volatilisent. La conception de la lame et du plateau de coupe d’une tondeuse à gazon mulching différencie la machine d’une tondeuse à gazon classique et lui permet de transformer l’herbe coupée en un paillis presque invisible.

Les nombreuses tondeuses mulching sont appelées “trois en un” parce qu’elles peuvent traiter l’herbe coupée de deux façons, comme une tondeuse ordinaire, et d’une autre façon : en coupant l’herbe coupée en morceaux si petits qu’il n’est pas nécessaire de les évacuer sous le carter de la tondeuse.

Une tondeuse mulching est équipée d’une lame conçue avec des courbes et des coudes qui créent un flux d’air recirculé qui déplace les rognures d’herbe sur la lame à plusieurs reprises.

La conception du carter d’une tondeuse à gazon mulching lui permet également de faire circuler les débris d’herbe autour de la lame. Certains carters de tondeuse mulching sont plus hauts et plus profondément bombés que les carters de tondeuse standard, ce qui donne plus d’espace aux débris d’herbe pour circuler dans le flux d’air sous les carters de tondeuse mulching.

La tondeuse autonome

tondeuse-autonomeTondeuse autonome ou tondeuse robot, donnez-lui le nom que vous voulez. Toujours est-il que ce type d’engin est particulièrement si vous n’avez pas le temps ou l’envie de vous occuper de votre pelouse. Les tondeuses autonomes fonctionnent comme un robot ménager. Vous pouvez les programmer pour qu’elles se déclenchent toutes seules et qu’elles fassent le travail à votre place.

Attention, cependant, cette solution est surtout pratique pour les petites surfaces. L’autonomie est en effet limitée à la puissance de la batterie, qui se recharge toute seule sur la borne d’accueil.

La tondeuse autoportée

tracteur-tondeuseEnfin, les tondeuses auto-portées sont sans doute les plus intéressantes si vous disposez d’une très grande surface de terrain. Ces modèles sont en effet conçus comme un tracteur tondeuse et vous permettent de tondre votre gazon tout en restant assis sur le siège.

Conduite comme n’importe quel véhicule, la tondeuse auto-portée est particulièrement simple à manier, d’autant qu’elle ne nécessite aucun effort. L’autre grand avantage se situe au niveau de la largeur de coupe. En effet, avec un engin de plus grande taille, les lames sont nécessairement plus grandes également, ce qui permet d’optimiser le temps passé à tondre le gazon.

La tondeuse à main

tondeuse-mainLes premières tondeuses à gazon étaient des tondeuses manuelles, également connues sous le nom de tondeuses à cylindre. Il fallait la pousser sur la pelouse pour que les roues fassent tourner un cylindre de lames aiguisées qui coupent l’herbe.

Avec le retour en force des techniques permacoles, nombreux sont qui continuent à les utiliser aujourd’hui.

Bien que la technologie de base n’ait pas beaucoup changé en plus d’un siècle, les tondeuses manuelles à tambour présentent toujours un certain nombre d’avantages clés par rapport à celles à essence ou électricité :

  • Elles coûtent moins cher que les tondeuses à gazon.
  • Elles ont moins dangereuses que les tondeuses rotatives.
  • Elles ne nécessitent que peu d’entretien.
  • Elles sont respectueuses de l’environnement.
  • Elles sont peu bruyantes.
  • Elles sont faciles à transporter et à stocker.

Conclusion

Pour choisir une tondeuse à gazon, il faut au préalable avoir bien fait le plan de votre jardin et défini vos besoins. Ensuite, selon vos préférences et votre attrait pour l’une ou l’autre technologie.

 

 

 

You might also like

Comments are closed.