1. Comment décorer vos façades avec des fleurs selon l’orientation
  2. Le désherbage mécanique dans l’agriculture bio
  3. Désherber avec des produits naturels ?
  4. Pourquoi et comment faire pousser des betteraves
  5. La tanaisie et ses usages
  6. Comment lutter contre la pyrale du buis
  7. Qu’est-ce que mulcher et pourquoi le faire en permaculture ?
  8. Comment devenir horticulteur ?
  9. Le purin de consoude : meilleure recette facile
  10. Programme Wallon pour la réduction des pesticides
  11. Comment faire un purin d’ortie et comment l’utiliser ?
  12. Comment fabriquer potager surélevé
  13. Pourquoi choisir uniquement des plantes indigènes
  14. Engrais organiques ou engrais chimiques, lesquels choisir ?
  15. Comment enlever les pesticides des fruits et légumes
  16. Comment retirer la mousse dans mon gazon ?
  17. Comment les pesticides arrivent-ils dans votre eau ?
  18. Comment fertiliser vos orchidées avec ces recettes d’engrais vert
  19. Comment construire votre terrasse en bois vous-même ?
  20. Comment concevoir l’aménagement paysager parfait pour votre jardin
  21. Comment entretenir son gazon ?
  22. Comment semer du gazon pour avoir une belle pelouse
  23. Comment débuter le jardinage de permaculture ?
  24. Comment utiliser les plantes bio-indicatrices pour mon sol ?
  25. Pourquoi planter des plantes mellifères chez vous ?
  26. Qu’est-ce que la pâquerette pomponnette, fleur d’automne ?
  27. Comment trouver des truffes en foret sans chien ?
  28. Quels légumes pour votre potager en automne
  29. Comment remplacer les pesticides au jardin
  30. Comment faire un compost dans son jardin ?
  31. Comment vidanger complètement une piscine hors sol
  32. Réduction des pesticides

Entretenir son jardin nécessite de se doter de nouvelles techniques ou d’anciennes remises au goût du jour qui vous permettront d’avoir une pelouse vraiment parfaite et un très beau jardin. Parmi ces nouvelles techniques, on peut citer la permaculture qui est une technique qui vise un retour à l’essentiel en ce sens qu’elle consiste à prendre soin de la nature, des hommes, des animaux dans un environnement sain et de les faire cohabiter dans son jardin. La permaculture amène à respecter l’environnement et à en prendre soin avec des méthodes traditionnelles et modernes. En permaculture, une technique revient souvent : celle du mulch qui consiste à mulcher le sol de son jardin. Dans cet article, nous allons définir la technique du mulch et donner ses avantages.

Qu’est-ce que le mulching d’herbe ?

Le mulching de tondeuse à gazon, ou mulching d’herbe, retourne les nutriments à votre pelouse pour l’aider à grandir pleine, épaisse et verte.

Que fait le mulching ?

Lorsque le paillage nous vient à l’esprit, nous pensons habituellement au paillis de cèdre ou à d’autres écorces de bois qui servent à couvrir les plates-bandes, à border nos maisons, à couvrir une berme ou à recouvrir la base des troncs des arbres. Ce n’est pas ça. Le mulching consiste à couper les brins d’herbe coupés en un paillis nutritif composé de minuscules particules d’herbe très fines.

Toutes les tontes d’herbe ne sont-elles pas du paillis ? Pas tout à fait. L’herbe qui s’échappe d’une tondeuse à gazon avec des lames de coupe régulières n’est encore que de l’herbe coupée. Les débris d’herbe coupés sont le produit de lames de coupe spécialement conçues et d’un système de déflecteur de carter de tondeuse qui coupe et coupe les débris d’herbe en particules ultrafines, minuscules et très décomposables de gazon coupé. Ces particules, qui ne sont pas déchargées ou ensachées, tombent dans le lit de la pelouse où elles se décomposent et font plusieurs choses étonnantes pour faire pousser une pelouse épaisse et verte.

Le mulch : ce que c’est ?

robot-tondeuseLe mulch est tout simplement une couverture du sol par certains matériaux.  C’est une méthode de fertilisation naturelle du sol. Il s’agit de récupérer tout ce qui se trouve dans la nature comme des feuilles mortes, des branchages d’arbres, des insectes morts et de s’en servir pour couvrir, enrichir et protéger le sol de son jardin. C’est une technique qui permet d’avoir une belle pelouse dans le respect de la nature et elle permet de faire d’importantes économies sur des fertilisants chimiques, sacs de déchets et autres.

Pour faire un bon mulch, il faut avoir une tondeuse mulcheuse qui vous facilitera grandement la tâche. Ce sont des tondeuses avec des lames qui coupent l’herbe à ras le sol et avec l’aide d’un système intégré broient ces herbes et les plaquent au sol. Vous n’avez plus à vous débarrasser des déchets et en même temps vous donnez de la richesse à votre terre. L’humidité des pelouses est aussi préservée grâce aux tondeuses mulcheuses. Maintenant que vous savez ce que c’est que le mulch, nous allons voir les raisons pour lesquelles il est nécessaire d’adopter cette technique.

Le mulch est un aliment pour l’herbe

Bien que l’eau et les engrais puissent nourrir une pelouse, une grande partie de l’alimentation de votre pelouse se trouve déjà dans l’herbe elle-même. Profitez-en ! L’herbe contient des éléments nutritifs riches comme l’azote, le potassium et le phosphore, qui sont tous des éléments très utiles pour la croissance de la végétation. Lorsque l’herbe est ensuite déchiquetée en minuscules coupures de gazon, les micro-organismes vivant sur le lit du sol décomposent le paillis et libèrent ces éléments nutritifs dans le sol – nourrissant la pelouse et la faisant pousser pleine et lumineuse. De plus, la création d’un écosystème habitable pour ces micro-organismes utiles améliore la capacité d’une pelouse à combattre les maladies et les moisissures.

Le mulch : Quels sont ses avantages ?

Le mulching permet de faire des gestes importants pour son environnement et son sol : la tonte, la fertilisation et le paillage. Bien évidemment, le mulching vous évite le ramassage et l’évacuation des déchets de tonte.

La tonte

L’importance de l’entretien du gazon par la tonte dans la technique du mulching est vérifiée. Tondre son gazon, sa pelouse permet un développement rapide des racines. Les insectes ont du mal à pénétrer des gazons qui sont bien tondus. Le sol est bien plus reverdi et humidifié quand vous utilisez votre tondeuse mulcheuse et les mauvaises herbes sont arrachées. Certaines tondeuses mulcheuses ont des régulateurs de taille qui permettent de régler la hauteur de coupe à des tailles idéales comprises entre 6 et 7,5 cm. Aussi, elles ont des lames très bien aiguisées  qui coupent mieux les herbes et  donnent une rapide cicatrisation.

Les tondeuses robots utilisent le mulching afin de ne pas devoir ramasser les déchets de tontes.

La fertilisation naturelle

Avoir la plus belle pelouse qui soit en faisant des économies et dans le respect de l’ordre environnemental est bien possible grâce à la technique du mulch. Mulcher vous permettra de réutiliser naturellement vos sols qui ne seront plus soumis aux polluants et aux engrais.  Comme nous l’avons dit précédemment, en coupant les herbes les tondeuses mulcheuses reposent ces herbes sur le sol, et cela devient ainsi une sorte d’engrais vert 100% naturel. Ces engrais verts qui s’enfouissent dans le sol vont, pendant leur décomposition, laisser leurs nutriments qui enrichiront la couche du sol. Ce dernier sera ainsi mieux drainé et très bien aéré. Même après les premières récoltes de votre potager, vous pouvez encore vous servir de ces engrais verts pour les prochaines récoltes. Les sols sont aussi protégés des érosions. Les mauvaises herbes ne pourront point s’ y développer.

Les micro-organismes décomposent le paillis d’herbe pour libérer les nutriments. Grâce à ce processus de digestion, ces micro-organismes, comme les humains et tous les êtres vivants de la planète Terre, produisent un déchet. Les déchets s’appellent humus, qui est la substance sombre, organique, à base de carbone, présente dans le sol. Non seulement l’humus retient beaucoup d’eau, mais il retient aussi des nutriments comme le calcium, le magnésium et le phosphore, et il constitue une réserve nutritive pour le système racinaire des plantes et des herbes.

Le paillage

Le paillage dans le mulching permet de donner un effet nourrissant au sol à l’aide de recouvrements.  Il permet de réduire l’arrosage et l’évaporation de l’eau. En couvrant le sol, le paillage permet la pénétration des rayons solaires qui vont directement sur le sol. Il lutte également contre les vents très forts. Le paillage, par son couvrant naturel, va aussi empêcher les sols de se dégrader notamment ceux sableux. Les paillages régulent les températures des sols aussi bien au réchauffement qu’au refroidissement. Les plantes et les herbes sont ainsi bien réchauffés, principalement celles qui réclament plus de chaleur pour leur croissance.  Les paillages protègent les fruits contre les risques de pourriture quand ils sont amenés à entrer en contact avec le sol.

Avec la technique du paillage, votre jardin est protégé contre les mauvaises herbes. Elle réduit en fait leur développement. Toutes les plantes vertes tirent un grand bénéfice de la technique du paillage. Pour ce faire, il faut bien choisir les matériaux de recouvrement du sol et privilégier les matériaux naturels.  Quand vous faites des cultures pérennes, il faut faire le paillage après la plantation. Par contre, pour les cultures annuelles, il faut pratiquer le paillage après que le sol  soit dans de bonnes conditions de réchauffement.

Le paillis est une couche qu’on applique au sol dans la technique du paillage. Et, il y en a de différentes sortes. Entre autres, nous avons :

  • le paillis végétal qui est constitué de matières organiques  trouvées dans votre environnement ou dans votre jardin ;
  • le paillis en toile ou en film qui est fait de plastique noir ;
  • et enfin le paillage minéral qui est par exemple composé de galets blancs de l’ardoise concassée ou de la pouzzolane.

Le mulching aide à retenir l’humidité

Enfin, le mulching est particulièrement utile pour les pelouses pendant les mois d’été plus chauds et plus secs. Dans la chaleur de la saison, le sol peut sécher rapidement, mais le paillage aide le sol à retenir l’eau. La couche de paillis sur le lit du sol agit comme un écran solaire, ce qui aide à réduire l’évaporation de l’humidité et maintient la température du sol plus fraîche.

Conseils pour bien mulcher

Le broyage de l’herbe n’est pas un processus universel. Il y a quelques points à considérer avant de déchiqueter l’herbe, alors nous vous recommandons de faire quelques devoirs avant de déchiqueter votre propre herbe.

Le meilleur moment pour déchiqueter l’herbe

Le déchiquetage ne donnera pas de bons résultats avec de l’herbe humide, car plus la teneur en humidité est élevée, plus l’herbe déchiquetée est sujette à l’agglutination. Ne déchiqueter que lorsqu’il est sec, comme l’après-midi après l’évaporation de la rosée du matin. Et selon l’endroit où vous vivez, il peut être préférable de limiter le paillage à l’été et à l’automne seulement.

La croissance de l’herbe au printemps n’est pas seulement beaucoup plus juteuse que celle des graminées plus sèches en été, mais elle croît plus rapidement. Bien que le paillage de l’herbe aide à réduire l’accumulation de chaume, le taux de croissance de l’herbe et le fauchage plus fréquent au printemps peuvent dépasser la capacité de décomposition des débris de paillis, ce qui entraîne la formation de grumeaux et l’augmentation du chaume : l’effet inverse de l’effet recherché.

Comment tondre correctement l’herbe

Soyez consciencieux au sujet du type d’herbe qui pousse dans la région où vous vivez. La plupart du temps, la règle générale est de couper l’herbe au moins aux deux tiers de sa longueur originale et au moins à trois pouces lors du déchiquetage. Cependant, cette règle ne s’applique pas à toutes les espèces de gazon, alors faites une petite recherche au préalable pour connaître les techniques de paillage appropriées pour la pelouse de votre cour. De plus, certains types d’herbe retiennent plus d’humidité que d’autres, alors, encore une fois, faites la recherche.

Entretenir le carter de tondeuse

Savez-vous comment nettoyer un carter de tondeuse ? Pour continuer à obtenir de bons résultats avec le broyage, les tondeuses qui sont fréquemment utilisées pour broyer l’herbe doivent être nettoyées plus régulièrement qu’une tondeuse qui déchire régulièrement des débris d’herbe. Les petits brins d’herbe coupés peuvent se coller ensemble plus facilement et s’accumuler sous la terrasse plus rapidement. Cette accumulation de débris sous le carter de tondeuse perturbe alors le flux d’air nécessaire pour faire recirculer l’herbe à l’intérieur de la chambre de coupe du carter et la broyer efficacement.

Le déchiquetage ne fonctionne qu’avec de l’équipement bien entretenu. Cela signifie que l’aérodynamique du pont et les lames de broyage elles-mêmes doivent être en parfait état. Les lames de déchiquetage doivent être affûtées plus fréquemment pour ne pas perdre leur efficacité en coupant les brins d’herbe en morceaux très fins.

Quand ne pas déchiqueter l’herbe coupée

Les pelouses déchiquetées qui ont beaucoup de mauvaises herbes ne rendent pas service à votre paysage. Au lieu d’épaissir l’herbe, le paillage aidera à répandre les graines de mauvaises herbes et à laisser votre pelouse avec plus de mauvaises herbes. C’est là que l’ensachage bat le paillage. Continuez à ramasser les débris d’herbe et enlevez-les jusqu’à ce que les mauvaises herbes soient parties.

Paillage de pelouse avec des pesticides

Le déchiquetage d’une pelouse qui a reçu des applications de pesticides ou d’engrais ne sera pas nécessairement nocif pour une pelouse, mais il n’aura peut-être pas l’effet escompté. Les pesticides et les engrais tuent les micro-organismes qui rongent le paillis, et si ces insectes ne sont pas présents, il n’y a plus rien pour traiter les résidus de paillis et libérer leurs nutriments.

Le mulching : Que retenir ?

Cet article tire vers sa fin. En résumé, nous pouvons dire que mulcher son sol est une technique très avantageuse. Elle est utilisée par de nombreux jardiniers amateurs comme professionnels un peu partout dans le monde. La technique du mulching permet d’optimiser la qualité de votre jardinage. C’est en fait une façon d’associer l’utile à l’agréable.  Tout en respectant la nature, votre pelouse est esthétiquement présentable. Le mulching nécessite tout de même un entretien régulier de votre gazon afin de laisser les herbes à la bonne hauteur. Il ne faut pas aussi oublier que le temps doit être calme et sec pour mulcher son sol.  Les tondeuses mulcheuses doivent également subir un entretien après chaque usage. Pour finir, pensez une fois par an à scarifier votre pelouse si vous avez mulché toute l’année.

Vous pouvez utiliser une tondeuse à main, une tondeuse électrique ou une tondeuse thermique équipée pour le mulching (coupe, lame mulching, éjection latérale, obturateur,…)