Qu’est-ce que la floriculture ?

La floriculture, comme son nom l’indique, est une activité qui consiste principalement à la culture de plantes florales. De nos jours, et avec l’avancement incroyable de la science, cette activité a connu une évolution, et est devenue de plus en plus appréciée par les gens. Cependant, il y en a certainement parmi vous qui ne savent pas en quoi consiste la floriculture, et quelles sont les compétences nécessaires pour cette activité. C’est ce qu’on va voir aujourd’hui.
De nombreuses personnes passionnées par les fleurs et les plantes exercent cette activité pendant leur temps libre dans leur propre jardin, soit en tant que amateurs ou de façon professionnelle. La culture des plantes ainsi que des fleurs n’est pas toujours facile surtout lorsque que l’on fait ça dans notre jardin mais il existe un grand nombre de spécialistes dans le domaine comme les agriculteurs, les floriculteurs ainsi que les horticulteurs.

Introduction à l’activité de floriculture : définition et importance

La définition de la floriculture implique la culture de toutes les espèces de plantes qui produisent des fleurs, ainsi que les plantes ornementales que l’on utilise généralement comme matières premières dans différents secteurs industriels, comme la parfumerie, la cosmétique, et lePlantation pharmaceutique. Il faut savoir que la floriculture est une activité qui est issue de l’horticulture dédiée à la production de fleurs pour jardin, ou à des raisons commerciales. Un floriculteur va se concentrer principalement sur la culture de ses plantes florales, et essayer également de développer ou de créer de nouvelles espèces. L’importance de cette discipline en agriculture réside dans le fait que la demande de fleurs augmente énormément chaque jour, et qu’elle est la seule à pouvoir couvrir et répondre à ces demandes. En effet, la floriculture a un rôle très important économiquement, c’est pour ça qu’on lui consacre une grande importance, et des recherches approfondies. De plus, en raison des incroyables avancées qu’elle a pu voir, la floriculture bio est aujourd’hui considérée comme un secteur à forte croissance, d’où son importance économique.
La floriculture est une activité qui se pratique principalement en serre ou parfois en extérieur. La floriculture apporte une grande importance à la production de plantes herbacées ou encore de fleurs coupées car celle-ci seront fournies aux fleuristes pour la réalisation de bouquets naturels.

Les aspects positifs de la floriculture

Tout d’abord, la floriculture a ouvert la porte à de nombreux métiers dans les pays en voie de développement mais pas seulement. En effet, elle a aussi permis l’ouverture de nouvelles entreprises, pépinières, et de nouveaux emplois. De plus, grâce à la floriculture, beaucoup de fleurs et de plantes rares ont pu être sauvées du prélèvement dans la nature. Enfin, grâce à ses professionnels de l’horticulture, les espaces verts ainsi que les jardins ont pu être protégés et entretenus chaque année.

Mais l’horticulture a aussi des aspects négatifs comme la grande utilisation de pesticides qui par la suite auront un impact sur la santé des ouvriers et sur l’environnement. De plus, l’horticulture est responsable de la mortalité de certains insectes à cause de la diffusion de certaines espèces de plantes et d’une exposition aux insecticides. Certaines entreprises horticoles ont déjà compris le danger de ses produits. Elles utilisent des insectes prédateurs pour lutter contre les pucerons par exemple ce qui permet de limiter l’utilisation de produits chimiques.

Les compétences requises en floriculture

Être un floriculteur est une personne qui a pour principal devoir la culture, la récolte ainsi que la conservation des plantes vertes et des plantes florales. Il doit aussi assurer tous les soins quotidiens et les soins préventifs de ces plantes. C’est une activité qui contient des opérations et des tâches répétitives, ainsi que des cycles de chaque saison qui nécessite une certaine résistance physique, du soin et de la minutie. Afin de pratiquer cette discipline qui est la floriculture il est préférable d’avoir un CAPA dans la spécialité “productions légumières et florales” en productions horticoles. Après ce CAPA, vous avez également la possibilité de suivre une formation de 3 ans pour un bac pro en production horticoles. Dans ce cas, vous pourrez donc bénéficier d’une bonne insertion, et avoir plus de chances d’être recruté. Les employeurs des différentes branches de floriculture sont généralement des exploitations et des entreprises spécialisées en floriculture. Vous pourrez donc travailler chez ces personnes, ou bien en auto-entrepreneuriat. (Il existe un grand nombre d’écoles pour réaliser cette formation)

Quels sont les métiers de l’horticulture ?

Les métiers d’horticulture sont variés et nombreux, et il est impossible de citer toutes les activités présentes dans cette branche. Ils vont de la culture et la production, jusqu’à la commercialisation, en passant par la recherche et développement.

On trouve de nombreux secteurs comme :

  • L’horticulture ornementale ;
  • L’arboriculture fruitière ;
  • Le maraîchage ;
  • la pépinière ;
  • Le paysage.

Pour commencer, l’horticulture ornementale est tout ce qui est lié à la production de plantes florales, et leur culture. En ce qui concerne l’arboriculture fruitière, comme son nom l’indique, c’est une activité qui s’intéresse à la culture des plantes ligneuses. Le maraîchage est laMaraichage culture de toutes les plantes légumières, cette culture se dirige de plus en plus vers une floriculture. Enfin la serriculture est tout simplement la culture dans les serres. En ce qui concerne la pépinière et le paysage, c’est des métiers classiques qu’on connaît déjà. Il faut savoir que l’horticulture est un domaine qui contient sous son aile la floriculture, c’est donc presque deux activités similaires. Les métiers les plus répandus sont sûrement la vente ainsi que la production, mais il faut savoir qu’il y a plein d’autres activités qui sont moins représentées, et qui ont le rôle de structurer cette filière, comme : les journalistes, les chargés de mission etc.

On peut donc conclure que la floriculture est un domaine d’activité très important aujourd’hui, malgré ses aspects négatifs. Car, il nous permet non seulement de créer de nouvelles espèces et variétés de plantes, et donc de répondre aux divers besoins. Mais, également de créer de nouveaux postes et chances de travail dans tous les domaines, et pas seulement dans la culture. La floriculture permet aussi de protéger et d’entretenir nos espaces verts.

You might also like

Comments are closed.