Quel métier choisir en floriculture/horticulture ?

La production en horticulture est un domaine très vaste. En effet, il comprend de nombreuses sous-disciplines. C’est ce dont nous allons parler dans cet article. Il existe plusieurs métiers pouvant être exercés dans le domaine de la base de la floriculture, nous allons voir quelques exemples d’emplois dans ce domaine afin de vous aider dans votre orientation.

Agent en horticulture/floriculture : quelles sont ses qualités ?

Un agent en horticulture est aussi appelé agent en production florale ou agent de pépinière. Ses principales missions sont de préparer et mettre en place des cultures, de veiller au développement des plantes, d’assurer les opérations de multiplication, de récolter, trier et conditionner des fleurs. Pour devenir floriculture, le floriculteur doit être capable d’exercer une activité sous abri (serres ou tunnels), une activité en plein air, des cultures de plantes en pot, changer de tâches selon périodes de culture et saisons et évoluer au rythme de travail selon la production. L’agentFloriculture/ horticulture d’horticulture a d’autres qualités, à savoir le sens de l’observation, la dextérité, la patience et la précision.

Afin de devenir agent en horticulture, des formations sont disponibles sur le internet. Par ailleurs, des formations pouvant être ajoutées sont également disponibles pour tous les niveaux, et ce, afin de compléter une formation de base.

En fin de formation, un stagiaire est censé pouvoir multiplier les végétaux au sein d’une production horticole, d’assurer une mise en place et un suivi de culture, d’assurer la réception, la préparation et le conditionnement des végétaux. Il doit également pouvoir assurer le conseil clientèle. L’arboriculteur a pour mission d’entretenir des arbres de toutes espèces confondues pour leur apporter l’ensemble des soins nécessaires à leur bien-être.

Les conditions d’accès

Pour accéder à la formation, il faut avoir minimum 16 ans, mais aussi réussir les tests d’entretien pour l’admission, pouvoir maîtriser des outils de base (lecture, écriture et calculs) et détenir un projet professionnel validé.

Le public concerné

Les personnes pouvant bénéficier de cette formation sont celles qui recherchent un emploi, toutes catégories et niveaux confondus, et âgées de plus de 16 ans. Cette formation concerne aussi les jeunes personnes ayant déjà une formation initiale datant de moins de 6 mois.

L’arboriculteur : un métier de polyvalence

L’arboriculteur a une bonne connaissance des espèces végétales ainsi que de leurs besoins. Il leur apporte eau et engrais. Il s’occupe aussi de soigner les plantes en cas de maladies et de mauvaises herbes en utilisant un insecticide ou un désherbant. Certains d’entre eux ont recours à l’arboriculture biologique. L’arboriculteur se charge de tailler les arbres au moment opportun tout en veillant à respecter leur forme, leur vigueur et l’époque de floraison. Il peut aussi s’agir d’arbres fruitiers comme les pommiers, les poiriers et les châtaigniers.

L’arboriculteur se charge des cueillettes sans abîmer les fruits qu’il récolte. Il se charge de remplir les caisses, de trier les fruits en fonction de leur qualité, leurs formes ainsi que leurs poids. Il se charge aussi de les emballer pour les expédier. Il assure des travaux d’entretien ainsi qu’une préparation des sols. Il peut utiliser des outils comme un sécateur électrique, un échenilloir pour couper et il est capable de conduire le matériel agricole.

L’arboriculteur est un excellent observateur car il doit être capable de détecter la présence ou pas d’un animal pouvant être nuisible. Il est très souvent autonome et doit être capable de s’adapter à tout type d’arbres confondus.

Les autres métiers en horticulture

Après un apprentissage complet du métier d’horticulteur et avoir acquérit une expérience professionnelle, l’horticulteur est enfin prêt à chercher un poste que ce soit en CDI ou en CDD. Beaucoup d’entreprises sont à la recherche des horticulteurs. L’horticulture est un métier en constante évolution, il s’agit d’un secteur qui offre de nombreux opportunités de métiers..

L’horticulteur regroupe de nombreux métiers :

  • L’arboriculture responsable des arbres fruitiers.
    Le floriculteur responsable des plantes à fleurs ornemental.
    Le pépiniériste responsable des végétaux d’extérieure.
    Le maraîcher responsable de la culture légumière.

Pour chacun de ces métiers, l’horticulteur assure le semis, la production, l’entretien et la récolte. Le travail à réaliser peut évoluer en fonction de l’entreprise ou il travaille. Lorsque l’horticulteur exerce son métier dans une jardinerie, il doit avoir une expérience commerciale afin de conseiller les clients. C’est pour cela que si on veut devenir un horticulteur, il faut aimer tous ce qui touche aux espaces verts, à la culture des plantes, au maraîchage mais si vous voulez travailler dans une pépinière, il vous faudra aimer le côté commercial.

Si l’horticulture vous passionne, alors le métier de maraîcher peut vous intéresser. Le maraîcher a pour rôle d’assurer la culture de légumes.

Parfois, il s’occupe de gérer une exploitation ou une production. C’est donc un métier polyvalent, d’autant plus que la personne l’exerçant doit être capable de s’adapter à tous types d’aléas économiques ou météorologiques.

Les Missions du maraîcher

Le maraîchage demande une certaine organisation, mais aussi beaucoup de rigueur. Dépendante de la météo, la culture agricole nécessite une flexibilité horaire. Le maraîcher est un véritable chef d’orchestre de l’agriculture et doit assurer une préparation des sols, semer les graines et les arroser. Il doit aussi savoir fertiliser les sols pauvres, anticiper les aléas climatiques, etc.
Concernant les cultures se faisant sous serre, le maraîcher devra :

  • Contrôler la température, l’arrosage et la fertilisation ;Arbre fruitier
  • Assurer une mise en place des récoltes et des cueillettes ;
  • Préparer et conditionner des légumes et des fruits.

Quel salaire pour un Horticulteur ?

Un horticulteur débutant peut gagner un salaire équivalent au SMIC voire un peu plus. Quand il est encore en formation, l’horticulteur gagne moins que le SMIC. S’il devient artisan horticulteur pépiniériste, son salaire peut aller jusque 2200 euros brut mensuels. L’horticulteur démarre souvent une expérience professionnelle très tôt, pendant qu’il est encore sous contrat d’apprentissage afin de réussir son CAP ou BEP, Il gagne alors un salaire de 1100 euros net par mois. En tant qu’horticulteur dans une pépinière, il peut percevoir un salaire entre 1500 à 1600 euros mensuels. En tant que technicien en agent de maitrise, il va passer à un salaire légèrement plus élevé.

Quelles sont les entreprises qui peuvent recruter un Horticulteur ?

Les lieux pour exercer un métier d’horticulteur sont très varié. Il y a par exemple les entreprises de maraîchage, l’horticole, les pépiniéristes, la recherche, les entreprises commerciales.

Que faire après une formation en Horticulture ?

Le métier d’horticulteur à une possibilité d’évolution réelle, quelle que soit votre formation de base. L’horticulteur avec de l’expérience peut accéder à des postes de responsable. Un horticulteur peut devenir responsable paysagiste, responsable des espaces verts, responsable pour agroalimentaires ou encore responsable d’exploitation horticole.

Vous en savez maintenant plus sur les métiers de l’horticulture/floriculture.

You might also like

Comments are closed.