Comment se lancer dans la floriculture ?

La floriculture et l’horticulture sont une branche de l’agriculture spécialisée dans la culture et la commercialisation des fleurs. Si vous êtes amateur de nature, si vous cherchez à travailler à l’air libre et à être tous les jours en contact avec les plantes, ce métier est fait pour vous !

Dans le but de commencer cette carrière, il est possible de passer par l’une des formations disponibles selon votre choix, le diplôme vous permettra d’accéder à plusieurs postes dans le domaine de la production ou même de la commercialisation, vous pourrez choisir de travailler à votre propre compte ou de faire partie d’une entreprise qui propose des services en relation avec votre diplôme professionnel.

Démarrer une carrière en floriculture

Une carrière en floriculture intéresse souvent les amateurs de nature et les personnes qui préfèrent un travail à l’air libre. Pour démarrer une carrière professionnelle dans le domaine de la floriculture, il existe plusieurs formations à suivre selon le niveau de l’élève, que ce soit un BAC ou un Brevet professionnel, un BTSA ou un CAP.

Dans le but de devenir un professionnel de floriculture, vous aurez accès au CAP Agricole Métiers de l’agriculture, à un BAC pro Conduite de production horticoles, à une licence professionnelle Gestion des Organisations Agricoles et Agroalimentaires ou Technicien conseil-vente univers jardinerie, ce sont des études qui vous permettront de débuter en floriculture, d’être embauché dans une entreprise du secteur ou être entrepreneur en ayant votre propre société de production et de commercialisation de fleurs.Floriculture

Par ailleurs, beaucoup d’amoureux de la nature et des fleurs sont devenus floriculteurs par passion, et ils ont acquis beaucoup d’expérience au fils des années et la floriculture est devenue leur meilleur passe-temps. Cette distraction est devenue pour certains un travail à mi-temps dans des jardineries par exemple et a été un emploi d’étudiant pour plusieurs d’entre eux.

Perspectives de carrière en floriculture

Si vous aimez la nature et les fleurs, travailler en tant que floriculteur sera passionnant pour vous, le secteur offre plusieurs emplois adéquats aux formations que les floriculteurs ont eues au cours de leurs études. Dans le secteur de la commercialisation, les postes les plus fréquents sont : fleuriste dans les pépinières et les jardineries, les postes d’architectes de paysage qui, chaque année, sont très demandés dans plusieurs entreprises, l’entretien des espaces verts est aussi un domaine qui nécessite un grand nombre de travailleurs, ce qui ouvre une grande opportunité pour les floriculteurs.

En plus, dans le domaine de la production, des postes dans les pépinières ainsi que les gazonnières sont ouverts aux producteurs ou gérants de production en pépinière ou en gazonnière, ainsi qu’aux ouvriers spécialisés en pépinières.

Vu que le marché de la production et de commercialisation connaît un bon succès et que les consommateurs donnent une grande importance à leurs fleurs d’intérieur ainsi qu’à l’architecture des jardins et des espaces verts, les entreprises du domaine recrutent chaque année un bon nombre de floriculteurs pour satisfaire les besoins des clients, développer leurs champs d’action sur une zone géographique plus importante et offrir plus de services.

Devenir entrepreneur en floriculture

Ouvrir une jardinerie est un projet qui peut être rentable si vous avez des compétences et connaissances en floriculture, vous avez de grandes chances de réussir le pari.

Il est d’abord nécessaire de faire une étude du marché, elle permet de préparer la stratégie marketing que vous allez utiliser dans le futur. En tout, vous devrez analyser :

  • La concurrence déjà présente sur le marché ;
  • Le type de clients que vous allez cibler ;
  • Les attentes des clients ;
  • Les plantes et fleurs que vous pouvez proposer.Floriculture

Après l’étude de marché, vient l’étape de choisir le type de jardinerie, une jardinerie indépendante ou une jardinerie sous enseigne. Ensuite, cherchez un local avec un bon emplacement pour votre jardinerie. Il est préférable de choisir un endroit qui permet un flux de passagers intéressant.

Décidez ensuite du statut juridique avec soin, car il aura une influence directe sur les fiscalités ainsi que les impôts à payer, votre régime social ainsi que d’autres responsabilités. Dans le but d’avoir un bon départ et attirer les premiers clients, il s’avère essentiel de poser un bon plan marketing. De plus, une grande part de votre investissement sera dirigée vers le matériel de travail ainsi que les ressources humaines, donc prenez le temps de bien choisir votre équipe.

Comment commencer son activité de floriculture ?

Tout d’abord, vous devez faire une visite des cultures locales, certains agriculteurs ont des terres qui ne sont pas cultivées ou parfois ils peuvent vous louer ou vous prêter certaines parcelles. Celles-ci vous permettront de développer par exemple une culture de maraichage où vous pourrez cultiver des fruits et des légumes. Cependant, lorsque vous débutez dans le métier, il est préférable de se faire aider par un professionnel en horticulture afin de vous aider à choisir les bons produits et les bonnes techniques à utiliser pour obtenir un travail de qualité. Vous pouvez aussi suivre une formation pour apprendre à commencer son activité de floriculture bio ou vous pouvez consulter un guide sur la production des fruits et légumes.

Quel est le rôle de l’horticulture dans la floriculture ?

Il s’agit d’une branche de l’agriculture liée au développement et à l’exploitation des végétaux. L’horticulture accorde une grande importance aux arbustes et aux arbres, aux fleurs et aux plates ainsi qu’aux fruits et aux légumes

L’horticulture regroupe 7 domaines de spécialisations :

  • Le maraichage (culture des fruits et légumes);
    La floriculture (culture des fleurs) ;
    L’arboriculture fruitière (exploitation d’arbres fruitiers) ;
    L’horticulture ornementale (végétaux destinés à la décoration) ;
    La serriculture ou culture sous serre ;
    La pépinière (cultures et multiplication d’arbres) ;
    Le paysagisme (entretien de jardins et espaces verts).

L’horticulteur peut exercer son activité en permaculture pour tirer le meilleur de ses parcelles en préservant son écosystème et l’environnement.

You might also like

Comments are closed.