Le coquelicot, cette jolie fleur rouge qui égaie les champs et jardins

Le coquelicot est une espèce qui se distingue par la beauté de ses fleurs. Si vous envisagez de fleurir votre jardin familial de vie et de couleurs, les coquelicots peuvent être un bon moyen d’y parvenir. On vous explique tout sur le coquelicot.

Origine  du coquelicot

L’origine du coquelicot n’est pas tout à fait claire. Cette plante est très répandue en Europe, en Asie et en Afrique, ce qui peut nous laisser à penser qu’il s’agit d’une espèce indigène de ces régions de la planète.

Le coquelicot nom, classe et ordre

Le coquelicot, connu scientifiquement sous le nom de Papaver rhoeas, est une plante herbacée qui peut atteindre plus de 50 cm de haut. Il s’agit d’une espèce annuelle ou, en d’autres termes, en l’espace d’un an, cette plante germe, fleurit et meurt.

  • Nom commun : Coquelicot, Pavot, Pavot sauvage, Pavot annuel
  • Nom scientifique : Papaver rhoeas
  • Classe : Magnoliopsida
  • Ordre : Papaverales
  • Famille : Papavéracées

Description du coquelicot

coquelicotCe qui ressort le plus du coquelicot, ce sont ses fleurs rouges. La fleur de pavot peut avoir entre 4 et 6 pétales. Elles sont solitaires avec des pétales froissés en boutons de fleurs qui, une fois ouverts, présentent une belle couleur intense qui peut varier du classique écarlate à l’orange ou au blanc. Elles ont un diamètre d’environ 5 ou 6 cm.

En général, les fleurs présentent des taches foncées dans la partie basale. Les coquelicots fleurissent à la fin du printemps et au début de l’été.

Une autre partie de cette belle plante sont les sépales. C’est une partie très importante, ils sont situés à la base de la fleur de pavot, couvrant les bourgeons de la plante qui ne se sont pas encore développés. Ils sont formés par un cercle de petites feuilles qui agissent comme une sorte de couche de défense, qui couvre à la fois la fleur lorsqu’elle est immature et le support de celle-ci lorsqu’elle s’ouvre.

Une fois la fleur ouverte, les sépales se détacheront de la base, se cassant et révélant la fleur contente à l’abri de son intérieur. Les étamines sont la partie mâle de la fleur de pavot. Parmi ses caractéristiques, on trouve des parties longues et minces, qui émergent autour de la base de la fleur de pavot, à l’intérieur des pétales de la fleur.

Sa taille est très longue et rigide, mesurant d’environ 70 centimètres à 120 centimètres. L’une de ses particularités du coquelicot est qu’il est entièrement recouvert d’une très fine couche de duvet. Les feuilles du coquelicot sont très irrégulières. Vous pouvez les trouver étroits, longs, courts, etc. Une de leurs caractéristiques est qu’elles ont toujours des bords dentelés. En outre, elles se développent alternativement le long de la tige et possèdent un seul nerf central.

Quant au fruit de cette plante particulière, il a une forme capsulaire, et à l’intérieur, il y a quelques graines, d’une très petite taille. À la fin de l’hiver, ces graines se détachent naturellement de la plante, mais c’est à l’arrivée du printemps que les premières pousses seront visibles.

Les utilisations du coquelicot

En plus de leur intérêt ornemental, les coquelicots peuvent être utilisés à d’autres fins que nous vous expliquons.

Usages alimentaires

La fleur de coquelicot est utile pour beaucoup de choses, son utilité va donc bien au-delà d’être une plante décorative pour les jardins et ornementale pour les champs multicolores.

Les graines de pavot sont aussi un complément parfait pour préparer des plats végétariens. Elles sont faciles à combiner avec presque tous les repas et, malgré leur taille, elles sont si petites qu’ils présentent de multiples avantages.

Les graines de fleurs de pavot ont une ressemblance avec les noix malgré leur petite taille. Comme nous l’avons déjà mentionné, les graines de pavot sont fréquemment utilisées dans la cuisine grâce à leurs caractéristiques de polyvalence, de texture, de goût, ainsi que de création d’un effet visuel très attrayant.

Elles constituent un bon ingrédient pour la préparation de diverses recettes, parmi lesquelles on peut citer, la préparation de biscuits, de sucreries diverses et de gâteaux. Ils sont également utilisés dans la préparation de plats spéciaux tels que les soupes et les pâtes, et sont même utilisézs comme farine de pâte pour le pain spécial fait maison.

Usages médicinaux

Le coquelicot, comme de nombreuses autres espèces de plantes, possède plusieurs composants qui, lorsqu’ils sont utilisés correctement, peuvent être bénéfiques pour la santé des gens.

Comme plante médicinale, il peut être utilisée comme traitement interne et externe. Avant d’utiliser la fleur de pavot, il est conseillé de se renseigner sur la variété à utiliser et d’éviter qu’elle ne soit du type toxique.

Les usages médicinaux donnés à la fleur de pavot sont étroitement liés à la teneur de ses propriétés. Le pavot est une plante très commune dont les cultures se trouvent dans des endroits à forte concentration de chaux minérale. Les applications suivantes se distinguent :

  • Il est parfait pour lutter contre l’insomnie. C’est probablement l’utilisation la plus courante donnée au pavot. Ils ont des propriétés hypnotiques et sédatives et sont donc parfaits pour traiter les problèmes de nervosité et d’insomnie.
  • Elle est également appliquée pour améliorer l’asthme. Les préparations à base de cette plante ont des effets positifs sur le système respiratoire, elles sont donc bénéfiques pour les maladies qui y sont liées.
  • Elle est capable de soulager la toux et le rhume. Les thés de fleurs de pavot, des traitements peuvent être effectués pour contrecarrer la gêne causée par le rhume et soulager largement la toux.
  • Elle réduit les effets de la conjonctivite en frottant les yeux avec une infusion de ses fleurs (à condition qu’elle soit bien filtrée).
  • La fleur de pavot sert à calmer la douleur, bien qu’elle ne contienne pas de morphine parmi ses composants, si elle contient des attributs comme un sédatif, raison pour laquelle elle sert à calmer la douleur produite par plusieurs causes comme les brûlures, les coupures et les inflammations.
  • Elle peut aider à contrôler les nerfs en ingérant une infusion de fleur de pavot qui sert à apaiser l’angoisse, à attaquer la névralgie et même, peut combattre certaines douleurs d’estomac, y compris les spasmes digestifs. La préparation est la même pour tous les thés, vous prenez quelques feuilles séchées de la fleur et vous les mettez à bouillir dans de l’eau.

Si vous avez décidé d’utiliser cette espèce pour traiter certaines des affections mentionnées ci-dessus, nous vous recommandons de le faire avec prudence et, en cas de doute, de demander conseil à un professionnel. Bien qu’elle n’ait pas d’effets secondaires problématiques, une mauvaise consommation est toujours synonyme de risque.

Autres usages du coquelicot :

  • Ses fleurs combinées à celles d’autres espèces sont utilisées dans la préparation de parfums.
  • Les fleurs sont utilisées comme une sorte de peinture naturelle.

De quels soins le coquelicot a-t-il besoin ?

Lorsque le processus de semis est effectué pour la première fois, la même plante se reproduira ensuite chaque année.  Les coquelicots sont des plantes annuelles qui germent, fleurissent et meurent au cours d’une seule année. Le coquelicot ne fait pas partie des fleurs qui nécessitent le plus de soins, il n’est pas du tout délicat.

Sol : En matière de sol, c’est dans les sols pauvres et assez secs que l’on trouve le mieux.

Climat : Ce sont des fleurs qui se distinguent par leur grande résistance aux diverses variations climatiques qui peuvent se produire dans n’importe quelle région du monde, de sorte que leurs plantations peuvent se trouver même dans des zones au climat froid.

Exposition : La lumière est très importante pour le coquelicot , il préfère la lumière directe mais  pourrait aussi survivre dans des espaces où il n’y a que de la demi-ombre. Le coquelicot ne tolère pas très bien les transplantations, il serait donc parfait de le planter à l’endroit définitif, afin d’éviter toute souffrance.

Arrosage : L’arrosage dont le coquelicot a besoin, nous devons vous le dire, n’est pas grand chose, il n’a pratiquement pas besoin d’eau. Il ne supporte pas l’engorgement ! Pour cette fleur, quelques fois par semaine suffisent amplement, mais tout dépendra des températures, plus la température sera élevée, plus il lui faudra d’eau.

Conclusion

Comme vous l’avez vu, la culture du coquelicot n’est pas une tâche très complexe. Gardez simplement à l’esprit ce qui a été expliqué si vous envisagez d’autres usages

You might also like

Comments are closed.