Comment semer et repiquer des melons ?

Le melon est un des fruits les plus appréciés, surtout pendant la période estivale, puisqu’il est connu pour être très rafraîchissant. Sa sucrosité et sa douceur sont sans pareil. Cependant, c’est un fruit qui nécessite de se retrouver dans certaines conditions afin de germer. Il a besoin, entre autres, d’une quantité abondante et continue de soleil. Néanmoins, dans certaines régions tempérées, on parvient tout de même à le semer. Mais alors, quelles sont les autres conditions pour faire semer du melon ? Comment obtenir de belles semences ? Nous vous confions tous les secrets pour devenir un pro du melon, suivez-nous !

Les variétés de Melon

Le melon appartient à la famille des cucurbitacées comme les courgettes, les concombres, les potimarrons, les citrouilles, etc.

Si l’envie vous prend de planter vos melons vous-même, pourquoi pas ? Il convient, dans un premier temps, de choisir la variété qui vous plaît, mais aussi et essentiellement de la choisir en fonction de votre climat et de ce que vous êtes en mesure d’apporter à vos graines pour qu’elles se développent correctement. Du mal à choisir ? Pas de panique, nous vous présentons les différentes variétés parmi lesquelles vous choisirez votre melon.

Le cantaloup

Dans un premier temps, nous retrouvons la variété de melon la plus consommée par tous : le cantaloup. En effet, cette variété possède une forme et une couleur très alléchantes ainsi qu’un bon goût sucré et mielleux. Cependant, nous ne vous conseillons pas de réaliser vos semences à partir de ses graines. En effet, cette variété est déjà trop répandue dans le commerce et encourager d’autres espèces à être semées, serait plus bénéfique pour la sauvegarde de ces dernières.

  • Graines Melon Cantaloup charentais - sachet de 90 graines - Cucumis/melo/Cucurbitaceae - Graines de style
    2,99 €

Le sucrin

Comme leurs noms l’indiquent, ils sont riches en sucre et produisent des fruits de petit calibre, en abondance. Ils sont très faciles à semer et leur maturation est assez rapide. Comptez en moyenne deux mois. Autre atout, ces variétés de melons sont très résistantes aux températures basses.

  • Melon Petit Gris de Rennes
    Ce melon de type "sucrin" produit des fruits d’environ 1 kg À peau lisse de couleur jaune et verte Sa chair orangée est excellente, très sucrée et très parfumée CONSERVEZ le plus beau plant, et quand il a 4 feuilles, COUPEZ-le au-dessus de la 2è. REPIQUEZ dès la mi-mai au potager, à 1 m en tous sens, dans un sol riche recouvert d’un paillage. PROTÉGEZ par un tunnel jusqu’au 15 juin. TAILLEZ les tiges secondaires au-dessus des 3è feuilles, et renouvelez la taille une nouvelle fois à 3 feuilles. CONSERVEZ la terre humide, le melon ne doit pas manquer d’eau. RÉCOLTEZ quand les feuilles les plus proches du fruit se décolorent et fanent. À table : En brochette avec des rondelles de chèvre citronnées.
    4,80 €

Le melon d’hiver

Ces derniers sont, quant à eux, de plus gros calibres, approximativement 2 kg. L’avantage majeur, est que leur durée de conservation est nettement plus élevée, comparativement aux autres variétés. Toutefois, vous ne pourrez en cultiver que si vous êtes dans une zone très chaude ou sous serre. Contrairement aux sucrins, leur goût est plutôt fade. Aussi, leur temps de conservation peut varier de plusieurs semaines à plusieurs mois, et cette variété convient bien aux petits potagers, car elle ne prend pas trop de place en poussant.

  • Graines de melon d'hiver 30+ cire de cire courge légumes légumes héritage biologique pour la maison jardin en plein air cour ferme plantation
    🌿 Environ 85 à 100 jours de melon d'hiver. Le gros melon d'hiver est cultivé pour sa chair épaisse et sucrée blanche très populaire dans les soupes, plats et confits asiatiques. Flesh Leur chair est blanche, croquante, juteuse et légèrement aromatisée.Récolte précoce, facile à cultiver, adaptabilité, largement cultivée. 🌿Ils peuvent être consommés crus ou cuits comme un légume et appréciés dans de nombreux plats.Le melon d'hiver est également populaire dans la cuisine asiatique. 🌿 Melon d'hiver comme chaud, résistant à la chaleur. La température de croissance et de développement est de 25-30 ℃, la température de germination des graines est de 28-30 ℃, la température minimale de croissance des racines est de 12-16 ℃, ce qui est plus élevé que les autres légumes melon. Nous prendrons en charge le retour à 100% si vous avez reçu un article ou si vous n'aimez pas cet article.
    7,96 €

Il est important de noter qu’il est tout à fait possible de réaliser des croisements lors de vos semis, dans le but de créer des variétés hybrides qui pourraient vous surprendre en termes de goûts, de formes et de couleur.

Cultiver des melons

semis de melonIl est extrêmement rare que les jardineries proposent des plants de melons pré-cultivés. Si vous souhaitez donc planter des melons, vous devez recourir à des graines. Les melons doivent être cultivés à l’intérieur ou dans une serre. Sinon, ils ne sont pas assez robustes pour notre climat et ne produiraient des fruits que trop tard.

Réaliser un semis de melon

Dans notre pays, les conditions climatiques ne sont pas suffisamment clémentes pour semer des melons directement en pleine terre. C’est pourquoi les plants doivent être cultivés en pot.

Les fruits apprécient les sols riches en minéraux. N’importe quel terreau de culture ou terreau traditionnel, auquel vous aurez ajouté de l’engrais de culture selon les instructions.

Placez trois graines par pot dans la terre et recouvrez-les d’environ deux centimètres de terre. Il faut maintenant être patient. Maintenez la terre bien humide et attendez. Après une dizaine de jours, les cotylédons des plants de melon apparaissent. Dans le sol, ils commencent à développer de fines racines. Ces racines sont très sensibles à l’humidité stagnante. Essayez donc de maintenir une humidité uniforme dans le sol. Laissez les plants de melon pousser en parallèle pendant quelques semaines, puis retirez les deux plants les plus faibles.

Quand les graines auront amorcé la germination, il vous suffira d’éclaircir et de trier, pour ne garder que les plants les plus prometteurs. En somme, il vous faut suivre les étapes suivantes :

  • Préparation de pots ;
  • Insertion des graines de melon ;
  • Arrosage délicat ;
  • Éclaircissement des plants.

Période : de mars à mai en serre, à l’intérieur.
Germination : 6 à 10 jours à 20-24 degrés, germination à l’obscurité.
Repiquage : dès la première vraie feuille

Repiquer vos melons

repiquer des melonsLes melons sont des plantes grimpantes qui poussent de manière assez étalée. Une culture sur un balcon ou une terrasse doit donc être au moins bien réfléchie et planifiée. Toutes les variétés de melons sont des plantes à forte croissance et doivent être plantées dans un sol riche en humus, meuble et perméable.

Environ 4 à 5 semaines après le semis, les 2 ou 3 premières feuilles se sont formées. Les plants de melon peuvent maintenant être repiqués. En pleine terre, cela devrait se faire mi-mai. La température ne doit pas être inférieure à 5 degrés la nuit. Cela varie bien sûr selon les régions et les années. Dans une serre à l’abri du gel, c’est bien sûr plus facile avec une protection adéquate.

Si vous cultivez dans un bac, ne le choisissez pas trop petit, il doit contenir 10 litres. Le sol ou le substrat doit être riche en nutriments, car les melons sont des plantes à forte croissance. Pour ce faire, vous pouvez remplir le trou de plantation en pleine terre avec du compost, un bon substrat pour légumes à forte teneur en azote ou du fumier à moitié décomposé. Plantez les plantes dans la terre jusqu’aux cotylédons et tassez bien.

Les melons ont besoin d’espace pour se développer. Chaque plante doit avoir au moins 1 m².

Entretien et fertilisation des melons

Au printemps, creusez profondément votre future plate-bande de melons et mélangez la terre avec du compost mûr. Laissez ensuite la plate-bande reposer pendant environ quatre semaines. Pendant ce temps, les micro-organismes et les vers préparent la terre de sorte que les racines de vos plants de melon ne soient pas « brûlées », c’est-à-dire qu’elles ne meurent pas d’une surdose de nutriments.

Comme pour les fraises, il est conseillé de placer de la paille autour des plantes. Cela protège les fruits de la pourriture et éloigne les mauvaises herbes. De plus, cela réchauffe le sol. Vous pouvez également étaler un film de paillage perméable à l’eau. Si l’espace est limité, il est possible de faire pousser le melon en grimpant.

Il est conseillé de fertiliser vos plants de melon deux fois pendant la période de croissance. La première fois avant que les plantes ne produisent des fleurs et la deuxième fois lorsque les fleurs sont fanées et que les petits ovaires sont déjà formés. Vous pouvez utiliser de l’engrais pour tomates, du purin d’orties ou de l’engrais pour légumes. Pendant la maturation des fruits, il est préférable de ne pas ajouter d’engrais.

Le sol bien fertilisé attirera de nombreuses mauvaises herbes. Or, les melons ne supportent pas la concurrence. C’est pourquoi vous devez désherber régulièrement.

 

You might also like

Comments are closed.