Comment semer et cultiver des carottes dans votre potager ?

Les carottes représentent, après la pomme de terre, le légume-racine principal cultivé dans le monde, c’est ce qui en fait un légume assez intéressant. Cuites en hiver, elles peuvent accompagner de nombreux plats de viandes, de potages, de gratins, de légumes, etc.

C’est en outre un légume ayant la qualité de bien se conserver durant l’hiver. Son semis est toutefois relativement délicat. Comment semer des carottes ? Comment bien entretenir son potager après un semis de carottes ? C’est ce que nous allons voir dans le présent article. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus.

Comment semer des carottes ?

semer des carottesAfin de bien réussir vos semis de carottes, il faudra que vous procédiez à la bonne préparation du sol. Celui-ci doit être bien ameubli et débarrassé de tous les cailloux qui représentant des obstacles souterrains pour le bon développement des racines.

Quel type de sol convient aux carottes ?

Les carottes poussent mieux dans un endroit ensoleillé et dans un sol riche en humus et meuble. Si la nature du sol est ferme et argileuse, il est recommandé d’ameublir la terre et de l’enrichir avec du compost bien décomposé avant de semer. Cette mesure rend le sol plus perméable, de sorte que les pointes des racines puissent pousser sans résistance vers le bas. Si la nature du sol est trop ferme, l’extrémité des racines risque de se ramifier.

Il est conseillé d’éviter les apports importants en azote qui favoriseraient le développement des feuilles au détriment des racines ainsi que les fumures beaucoup trop fraîches qui vont brûler les jeunes racines.

Il faut, en premier lieu, tracer des sillons par très profonds et les espacer de 25 à 30 cm, puis disposer les petites graines au cœur de ces sillons, tout en les couvrant d’une fine couche de terre. Plombez ensuite légèrement avec le dos d’un râteau afin que les graines soient bien en contact avec la terre et veillez à garder une humidité constante.

Vous devrez éclaircir en deux fois, tous les 2 à 3 cm d’abord, ensuite, tous les 7 à 8 cm, en gardant les pousses les plus belles. Les racines ne pourront pas se développer si vous laissez les semis trop dru.

planter des graines de carotteFaites une rotation de cultures de carottes en laissant trois à quatre années passer, avant d’en ressemer au même endroit. Veillez à consulter le calendrier lunaire et à semer en lune décroissante en préférence, un jour racine, et ce, afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Légumes voisins

En effet, la proximité du poireau, de l’oignon ou de l’échalote permettra de protéger les carottes de la mouche de la carotte dont les petites larves peuvent se développer à l’intérieur de la racine pour la grignoter, puis la faire pourrir.

Si vous plantez des laitues, des radis, des pois, des tomates ou des plantes aromatiques aux alentours du semis de carottes, celles-ci apprécieront également.

De nombreux jardiniers sèment des radis entre les deux. Il y a de bonnes raisons à cela : Les radis germent rapidement et la ligne de semis est bien visible lors du désherbage et du décompactage de la terre. Les radis sont prêts à être récoltés au bout de 4 semaines – ils ne gênent donc pas le développement des racines des carottes.

Par contre, éloignez vos semis des plants d’aneth ainsi que de celui de pommes. Ces derniers ne feront pas du tout bon ménage.

Semer ou planter des carottes ?

Les carottes sont toujours semées directement dans la plate-bande, car elles n’aiment pas du tout être replantées. Comme elles germent très lentement, il existe une petite astuce pour semer des carottes : il suffit de laisser les graines pré-germer dans du sable humide à l’intérieur trois jours avant de les semer. Vos carottes lèveront alors beaucoup plus vite et de manière plus uniforme.

Quand semer vos carottes selon les variétés

Si vous choisissez intelligemment les variétés, vous pourrez profiter de carottes fraîches de votre jardin de mai à novembre.

  • Les variétés précoces sont semées de fin février à début avril dans une couche précoce ou directement dans le potager si le temps le permet.
  • Pour les variétés d’été, la bonne période de semis s’étend de mars à mi-juin et les graines des variétés tardives de carottes sont mises en terre par le jardinier de mi-avril à mai.

Si l’on sème une variété correspondante toutes les quatre semaines par exemple, les carottes fraîches cultivées chez soi enrichiront le menu du mois de mai jusqu’à la période hivernale.

Quand vous avez semé vos carottes, il faut compter 2 à 4 semaines pour voir apparaître les premières feuilles.

Comment bien entretenir son potager après un semis ?

cultiver des carottesVoici, ci-dessous, tous nos conseils qui vous permettront d‘avoir un jardin potager bien entretenu :

  • Faites régulièrement le désherbage pour éviter que le potager soit envahi par les mauvaises herbes qui peuvent facilement être éliminées en passant la griffe dans la terre, entre les légumes ;
  • Concernant l’arrosage, il faut tenir compte des besoins en eau de chaque plante (quand la plante manque d’eau, elle se développe moins et devient fragile) ;
  • Arrosez tôt le matin ou le soir (aux heures les plus fraîches, pour que l’eau ne s’évapore pas) ;
  • N’oubliez pas d’apporter de l’engrais afin de nourrir vos plantes et de favoriser leur croissance ainsi que leur fructification ;
  • Vous pouvez faire analyser votre terre pour lui apporter certains soins.
  • Après la levée, chaque plante doit avoir environ 3 à 4 centimètres d’espace dans la rangée. Les carottes trop serrées doivent être éclaircies. Si vous attendez que les plants aient l’épaisseur d’un doigt, vous pouvez utiliser ces bébés carottes dans la cuisine et obtenir ainsi une récolte supplémentaire.
  • Nous paillons nos carottes d’environ 5 cm d’épaisseur avec des copeaux de bois dès qu’elles ont atteint la hauteur d’une main. Les plates-bandes envahies par les mauvaises herbes doivent être désherbées régulièrement, car les carottes ne supportent pas la concurrence des mauvaises herbes.

Si votre terre est argileuse, par exemple, il va falloir la bêcher et y incorporer du sable ou bien de la tourbe dans le but de l’alléger à l’automne. Pensez aussi à la recouvrir d’un paillis organique de votre choix (compost, fumier, feuilles, etc.) qui la protège en hiver.

En ce qui concerne la terre sableuse qui a tendance à se dessécher, vous devez apporter de la matière organique et l’arroser de façon généreuse en été. Vous pouvez corriger une terre humifère et acide par un apport de chaux au printemps, en été et à l’automne.

Enfin, pour une terre calcaire, un bêchage avant l’hiver et un choix rigoureux des plantes s’imposent.

Maladies et nuisibles pour la carotte

Il existe ainsi des variétés résistantes à l’alternaria, aux taches foliaires et à l’oïdium.

Une rotation large avec d’autres ombellifères est également favorable à la santé des plantes. Les problèmes de pourriture de la betterave, de pourriture noire, d’alternariose des racines ou encore de pourriture sclérotique peuvent ainsi être atténués.

Si vous avez de gros problèmes avec la mouche de la carotte, la mineuse de la carotte et les pucerons de la carotte, vous pouvez couvrir vos carottes avec des filets de protection des cultures. Mais si vous cultivez vos carottes en association avec des oignons, cela ne devrait généralement pas être nécessaire.

Variétés de carottes, il n’y a pas que des carottes oranges

De nombreuses variétés sont disponibles dans le commerce : des variétés courtes et sphériques (par exemple Merida, Ingot, Nantaise ou Adelaide), qui sont souvent utilisées comme légumes d’accompagnement, et des variétés longues et pointues, qui conviennent bien pour les réserves hivernales (par exemple Sperlings Cubic ou Sweet Candle). En outre, outre les variétés traditionnelles, il existe quelques variétés exotiques : par exemple les petites carottes parisiennes presque sphériques qui ne mesurent que 4 cm environ, les Yellow Stone jaunes ou les Creme de Lite blanches. Un mélange de ces variétés met de la couleur dans votre assiette.

Conclusion

La culture des carottes ne présente aucune difficulté, même pour les jardiniers inexpérimentés. Tout le monde apprécie les carottes crues ou cuites et surtout les enfants. Ce sera très didactique de voir pousser les carottes qu’ils pourront savourer ensuite.

You might also like

Comments are closed.