Aller au contenu

Conseils pour planter et cultiver du persil dans votre potager !

  • Légumes
  • 8 min read

Le persil est une plante condimentaire bisannuelle ou annuelle, qui est la plus employée en cuisine et considérée comme un indispensable pour parfumer vos plats.

Cependant, les nouveaux jardiniers se plaignent et trouvent des difficultés pour planter du persil, car même si celui-ci s’adapte à tous les sols pratiquement, seuls les jardiniers patients pourront le récolter.

Si vous voulez planter du persil et que vous ne savez pas comment le planter, alors, cet article est fait pour vous !

Vous aurez un guide complet et des conseils pour une belle récolte de persil.

Où semer du persil dans on potager ?

Le persil préfère un emplacement clair, ensoleillé ou semi-ombragé. Il a besoin d’un sol meuble et riche en humus. Il se développe particulièrement bien dans les sols riches et argileux. L’idéal est d’incorporer du compost dans le sol avant la plantation. Si vous souhaitez cultiver du persil en pot, il est préférable de le faire dans un terreau potager. Le terreau pour herbes aromatiques ne contient pas assez de nutriments pour le persil.

Le persil ne doit pas toujours être cultivé au même endroit. Il ne se supporte pas lui-même. Il faut laisser passer environ quatre ans avant de cultiver à nouveau le persil sur la même plate-bande. La plante n’aime pas les autres ombellifères comme l’aneth, le fenouil, le cerfeuil, la coriandre ou la livèche, mais elle s’épanouit en culture mixte avec la tomate, le concombre, le poireau, l’oignon et les fraises.

Quelle est la meilleure période pour semer le persil ?

Pour pouvoir disposer en permanence d’un bouquet garni de cuisine de maison, il est indispensable de faire pousser ses propres plantes aromatiques. Le persil, appartenant à la grande famille des ombellifères, en fait évidemment partie.

En fonction des régions, le persil pourra être semé à compter de février ou de mars, dès que le soleil du début du printemps commencera à réveiller le sol. Toutefois, pas de précipitation puisqu’on peut semer le persil avant la fin du mois de juillet, jusqu’au début même du mois d’août, voire au cours du mois de septembre.

Il faut savoir que dès que chaque plant a une hauteur située entre 8 et 10 cm, tout en comptant au moins 4 feuilles complètement développées, le persil est prêt à être effeuillé. Cette opération revient à éliminer les sujets les plus fragiles de manière à laisser assez de place aux semis les plus robustes qui pourront encore mieux se développer.

Tout dépend de la saison choisie pour le planter, le persil se prête bien à une culture en pleine terre ou dans un pot à partir de fin mai jusqu’en octobre. Cependant, il est indispensable de conserver le sol humide entre le moment du semis et celui de la plantation.

Comment planter du persil ?

persilLe persil se présente sous 4 différents types, à savoir :

  • Le persil commun qui se présente avec des feuilles parfumées ;
  • Le persil frisé avec des feuilles plus décoratives ;
  • Le persil géant d’Italie qui est le plus parfumé de tous ;
  • Le persil racine utilisé dans les pots-au-feu.

Comment semer le persil ?

Le persil fait partie des graines à germination foncée. C’est pourquoi il est semé à 1,5 centimètre de profondeur. Après le semis, il faut compter 15 à 25 jours pour que les graines germent enfin. Pendant cette période, le sol doit avoir une température comprise entre 12 et 20° C et être toujours humide.

Trouvez un endroit ensoleillé ou mi-ombragé dans une terre qui est riche en humus, correctement drainée et bien amendée, avec notamment du compost entièrement décomposé, car le persil a besoin de terre légère. Dans un pot, le persil disposant d’une racine tubulaire, il faut prévoir un pot assez profond (au minimum 30 cm de hauteur).

Afin de permettre d’accélérer la pousse du persil, qui peut nécessiter un délai de 3 semaines, le trempage des graines une nuit entière dans un verre rempli d’eau tiède est vivement conseillé.

Enfin, pour faciliter leur prise en main tout au long du semis, il convient de les essuyer un peu avant de les enterrer. Creusez un fossé à peine apparent et déposez les semences à intervalles réguliers de 3 cm environ.

Recouvrez ensuite sur un centimètre maximum avec de la terre fine ou du terreau : les semences de persil étant minuscules, il convient de ne pas les enfouir en surface, au risque de les voir disparaître définitivement ! Par la suite, arrosez avec une légère bruine de manière à éviter que la terre soit emportée et ne fasse remonter en surface les graines.

Laissez un espacement de 25 cm entre chaque rangée :

  • Une fois que les plantes présentent 3 ou 4 feuilles, il est possible de les amincir en ne conservant qu’une plante, avec un intervalle de 10 cm ;
  • Si vous disposez seulement de quelques plantes dans un bac à fenêtre, conservez 20 cm entre chaque plante, sans quoi, elles ne recevront pas assez de nutriments.

Il faut savoir que la probabilité d’avoir un persil touffu et qui ne montera pas en graine est accrue, notamment quand vous effectuez un arrosage régulier sans faire sécher le sol et en semant les jours « feuilles » dans le calendrier lunaire.

Récolter et cuisiner le persil

Le persil peut être récolté à partir de la fin du printemps, lorsque les plantes sont suffisamment fortes. Vous le reconnaissez au fait que les tiges ont au moins trois paires de feuilles. Lors de la récolte, ne coupez jamais seulement les feuilles, mais toujours le plus bas possible sur la tige. Vous encouragez ainsi la plante à repousser. Vous obtiendrez ainsi une herbe bien touffue. Récoltez toujours les pousses extérieures en premier. Ne coupez en aucun cas le cœur de la plante. Vous le reconnaîtrez à la tige épaissie d’où partent les pousses. Les tiges ne sont pas très bonnes pour la cuisine. Vous pouvez ensuite les composter.

De plus, il faut récolter le persil feuille par feuille au lieu de couper plusieurs à la fois avec des ciseaux. Pour multiplier le semi, vous pouvez récupérer les graines qui sont mûres pour des futurs semis, tout en sachant que les graines gardent les facultés germinatives pendant 3 ans.

Le persil permet aussi de préparer de délicieuses salades avec des légumes de votre potager. Vous pouvez le mélanger avec de la mâche, des tranches de concombres et ajouter une herbe aromatique comme du basilic.

Comment entretenir les plants de persil ?

cultiver persil au potagerVoici quelques astuces pour bien entretenir le persil :

  • Lors des périodes de fortes chaleurs, il faut bien arroser le persil. C’est une plante qui redoute la chaleur et qui a tendance à jaunir quand il fait très chaud ;
  • Pour récolter le persil toute l’année, il faut protéger les plantes avec une serre ou une cloche en hiver ;
  • Il ne faut pas oublier d’arroser votre persil de temps à autres en hiver si vous les recouvrez d’une serre parce que la pluie ne suffira pas ;
  • Au début du printemps ou à la fin de l’automne, on vous conseille de fertiliser la terre avec un engrais minéral ;
  • Pour aider à la récolte et en cas de grand froid, il faut couvrir le persil avec une cloche, ainsi, le persil s’affaissera moins et sera présentable ;
  • Il faut biner et sarcler de manière régulière ;
  • On vous conseille d’éviter les engrais organiques pour traiter la plante des maladies, mais optez pour les plantes répulsives (la lavande par exemple).
  • IDMarket - Cloche à salades x12 Serre de Protection pour Plants
    Protégez vos plantations de salades ainsi que vos plants et semis avec ce lot de 12 cloches ! Leur matière plastique transparente laisse passer la lumière et agit comme une serre Ajustez l'aération de la cloche à votre convenance grâce à un système d'aération réglable Les cloches sont également faites pour protéger contre les nuisibles et les intempéries ! Dimensions : Diamètre 25,5 cm x Hauteur 20 cm - Matière plastique - Crochets d'ancrage inclus
  • com-four® 24x Chapeau de Soleil pour Plantes - Capuchon de Protection des Plantes - env. 23 cm de Hauteur (24 pièces)
    BONNE PROTECTION: Hotte de protection des plantes pour protéger les plantes du froid, des précipitations et de diverses autres conditions environnementales et météorologiques! MEILLEURE RÉCOLTE: La hotte agit comme une serre et favorise ainsi la croissance, ce qui conduit à une maturation plus rapide et à des rendements plus élevés! POLYVALENT: Le chapeau de soleil pour plantes protège les jeunes plantes et autres petites plantes telles que les poivrons, les aubergines, les jeunes vignes et plus encore! APPLICATION SIMPLE: il suffit de l'enfiler - cela protège non seulement contre les escargots et les oiseaux, mais aussi contre les intempéries telles que le gel et la neige! CONTENU DE LA LIVRAISON: 24x housses de protection // Dimensions: env. 23 x 19,5 x 2 cm (hauteur x largeur x diamètre) // Couleur: vert // Matière: plastique
  • KRONLY Lot de 20 Chapeaux pour Plantes - Protection Contre Le Gel - Protection Contre Les intempéries - Protection des Plantes
    Nos chapeaux de plantes offrent une protection fiable contre le gel, le vent, la grêle et les rayons UV. Fiable : protégez vos jeunes plantes contre les oiseaux et les escargots désagréables avec la housse. Durable : le chapeau de plante fonctionne comme une petite serre. Il crée un microclimat. Le trou supérieur permet à l'air frais de circuler. Facile à utiliser : dans les quatre coins sur le bord se trouvent de petits trous pour fixer les cloches de culture avec des crochets de terre. Lot de 20 cloches pour plantes, 22 cm de haut x 19 cm x 19 cm avec ouverture de 2,5 cm, matériau : PVC transparent/vert
  • TERRE JARDIN Cloches à salades Plastique - Lot de 6
    ✅Facilitez-vous le jardinage avec ce lot de 6 cloches à salade en PVC transparent livré avec 18 sardines en métal. ✅ Avec sa hauteur de 21 cm et son diamètre de 25.5 cm, chaque cloche munie d'un aérateur réglable en son sommet vous permet de maitriser la croissance de vos plantations. ✅ Protégées du froid et des nuisibles, vos salades s'épanouissent à la lumière en toute tranquillité avant de terminer dans votre assiette. ✅ La marque Terre Jardin vous présente des articles de jardinage soigneusement sélectionnés pour améliorer vos cultures. ✅ Expédition depuis notre entrepôt dans la Loire (France)

Maladies et parasites du persil

Le plus grand ennemi du persil sont les limaces. Vous pouvez protéger le persil contre les attaques avec une hotte ou une barrière anti-limaces. Les autres parasites animaux peuvent être la galéruque des racines, les pucerons, les vers fil de fer et les vers blancs. Le jaunissement des feuilles peut être le signe d’une carence en magnésium ou en molybdène. Si des taches brunes apparaissent sur la tige et les feuilles, il peut s’agir de la maladie des taches foliaires de la septoriose.

Conclusion

Le persil est surtout connu comme décoration sur le bord de l’assiette ou, si c’est le cas, comme pommes de terre au persil ou dans la soupe. Mais cette herbe verte peut être utilisée de multiples façons. Le persil existe sous forme frisée et sous forme lisse, plus douce.
Le persil a cependant la réputation d’être difficile à cultiver. C’est une erreur si vous suivez ces conseils !

Grâce à tous ces précieux conseils et en les appliquant, il ne fait aucun doute que vous aurez de belles plantations de persil !