Comment semer des pommes de terre, quelle variété choisir et comment les faire germer

Les pommes de terre sont non seulement très faciles à cultiver, mais elles rapportent beaucoup chaque saison. Lorsqu’on leur fournit les conditions qu’il faut, on peut s’attendre à plusieurs kilos par rangée. Malgré le fait que la pomme de terre ne prenne pas énormément de temps pour produire de nouvelles cultures, il est toujours possible de lui donner un coup de pouce.

Apprenez dans cet article comment semer des pommes de terre, quelle variété choisir et comment les faire germer.

Les besoins des pommes de terre

Cultiver des pommes de terre par vous-même n’est pas difficile et ce sera possible même sur une parcelle et dans un jardin potager. Il suffit de connaître les exigences de la plante.

Température

La pomme de terre est une espèce thermophile, elle pousse mieux à des températures supérieures à 15°C (mais pas supérieures à 26°C , sinon, elle ne peut pas développer de tubercules). En France, il est recommandé de la planter lorsque la température du sol et de l’air dépasse les 8ºC. Les jeunes plants sont sensibles aux gelées même légères, ils meurent ou s’abîment jusqu’à -2ºC.

Position

La position ensoleillée est optimale. La pomme de terre préfère :

  • Les sols fertiles, humifères, aérés et chauds ;
  • Elle pousse bien dans un sol limoneux sablonneux ;
  • Elle est tolérante au substrat (seuls les pH extrêmes sont à éviter) ;
  • Avant la plantation, le sol doit être débarrassé des mauvaises herbes, labouré et hersé.

Association d’autres légumes avec la pomme de terre

La pomme de terre apprécie le voisinage de l’ail, des haricots verts et des petits pois.

A contrario, évitez de la planter près d’aubergines, de courgettes, de radis ou de tomates.

Les variétés de pomme de terre

Actuellement, près de 100 variétés de pommes de terre sont enregistrées. Malgré une offre aussi large, deux variétés restent les plus appréciées : la Bintje et la charlotte. Les tubercules germés de l’année dernière (3-5 cm), appelés « pommes de terre de semence », sont plantés dans le sol. Les pousses doivent mesurer environ 2 cm de long.

Dans les jardins familiaux et les jardins potagers, il est préférable de cultiver des variétés de pommes de terre précoces, notamment : Belle de Fontenay, Amandine, Artemis et Spunta.

Quand faut-il semer ou planter des pommes de terre ?

Le tubercule est planté le plus souvent dans la deuxième et la troisième décade d’avril. Le risque de dommages par le gel peut être réduit en étendant un non-tissé blanc sur la surface de culture.

Pommes de terre de semence

Après la plantation, les pommes de terre doivent être recouvertes d’une couche de terre de 2 cm. Les tubercules sont plantés immédiatement ou ils peuvent être germés plus tôt. Fait intéressant, les pommes de terre poussent même à partir des épluchures (autrefois, c’était le moyen d’économiser du matériel).

L’espacement dépend des paramètres d’une variété particulière. La distance entre les semis est de 20 à 40 cm et entre les rangées de 60 à 90 cm.

Rotation des cultures

Les pommes de terre ne doivent pas être plantées après d’autres solanacées (poivron, tomate) et racines (betterave, carotte, radis, pavés). Les légumineuses, les céréales et les engrais verts (à l’exception des graines de lupin) sont une bonne culture préliminaire pour elle.

Le sol pour la culture des pommes de terre doit être préparé à l’automne. Pour que les plantes forment de beaux tubercules, il vaut mieux les cultiver dans des plates-bandes surélevées, appelées crêtes. Ils sont empilés jusqu’à une hauteur d’environ 30 cm 2 à 3 semaines après la plantation. Ils doivent également être corrigés et désherbés de temps en temps.

Fertilisation minérale

Avant de semer la pomme de terre, il convient de donner un engrais azoté (nitrate d’ammonium ou nitrate d’ammonium calcique). Parfois, la fertilisation foliaire est également utilisée, du stade de la création des pousses latérales au stade de la formation des baies.

L’urée est recommandée, car il est riche en sulfate de potassium et en engrais avec des micro-éléments. Les engrais humiques peuvent être appliqués avec succès sur des superficies plus petites.

Enfin, les pommes de terre doivent être arrosées pendant les sécheresses.

Quel est l’intérêt de faire germer la pomme de terre pour la cultiver ?

faire germer des pommes de terreLa germination des pommes de terre sert à faire pousser des germes sur les patates pour pouvoir les planter. Faire germer ses pommes de terre ne prend pas beaucoup de temps et permet d’avoir de meilleurs résultats.

Les pommes de terre peuvent être utilisées entières pour pouvoir en cultiver d’autres. Et dans pas mal de cas, on conseille de les faire germer avant de les mettre en terre et ceci pour une raison toute simple. Faire germer des tubercules de patates avant de les planter permet de faire en sorte que la croissance des plants soit plus rapide.

Par contre, il n’est pas possible de faire germer des pommes de terre prêtes à planter, prégermées que l’on trouve en jardinerie. On ne peut faire germer que les pommes de terre qui sont non germées et les pommes de terre de l’année d’avant.

Le processus de germination est en réalité très simple, il ne faut que quelques cageots et un peu de patience pour le faire.

Comment procéder à la germination des pommes de terre ?

germination des pommes de terrePour faire germer ses pommes de terre, il faut suivre les étapes suivantes :

  • prenez une boîte d’œuf ou une cagette et y disposer la pomme de terre sans la superposer ;
  • faites en sorte que les germes qui sont déjà présents sur les pommes de terre soient orientés vers le haut ;
  • mettez les pommes de terre dans un lieu aéré et sec et, surtout, exposé à la lumière ;
  • faites en sorte que la température de la pièce où se trouve les pommes de terre se situe entre 10° et 15 °C.

La germination se fait en général entre 4 et 6 semaines.

Pourquoi faut-il faire de l’égermage des pommes de terre ?

Cela peut sembler absurde de chercher à ce que ses pommes de terre germent pour ensuite leur enlever leurs germes. Toutefois, il arrive que cela soit nécessaire pour avoir une meilleure récolte dans le futur. Pour éviter d’avoir une récolte maigre avec une seule tige, il faut éliminer les germes qui se présentent au sommet des tubercules.

Durant la période de stockage, le germe doit être enlevé, parce qu’il peut ralentir la croissance des germes latéraux et, donc, on peut avoir une mauvaise récolte.

Une température trop élevée peut provoquer l’apparition d’une multitude de germes prématurés. Il faut les éliminer pour permettre aux plans de produire d’autres germes plus tard. Il est important de procéder à l’égermage qu’une seule fois et de ne surtout pas planter les plants tout de suite après pour qu’ils ne développent pas de maladies.

L’égermage est cependant à éviter pour certaines variétés de pommes de terre, comme la Bea, la Belle de Fontenay ou encore la Ratte.

Conclusion

La pomme de terre (Solanum tuberosum) appartient à la famille des Solanacées et est importée en Europe comme une plante ornementale, mais ses tubercules comestibles sont rapidement appréciés. Actuellement, dans de nombreux pays, dont la France, c’est l’un des légumes les plus importants et une source de nourriture bon marché.

La culture n’est pas difficile et elle peut être recommandée même aux débutants. Grâce à cet article, vous savez quelles sont les exigences pour les pommes de terre, comment et quand les semer, quelles variétés choisir et quel est l’intérêt de procéder à la germination des pommes de terre.

You might also like

Comments are closed.