Quelle formation suivre pour obtenir un diplôme en floriculture ?

L’horticulture est un domaine vaste dont la tradition française est très imprégnée. Ce domaine est divisé en sous-filières : fruits, plantes d’ornement et légumes. Les métiers de l’horticulture sont divers et variés. Les formations pour accéder à ce genre de métiers sont le CAP et les écoles d’ingénieur. Nous allons présenter dans notre article différentes formations sur le travail d’horticulture.

A l’heure actuelle, l’horticulture est devenue une exploitation commerciale de vente très importante. Ce secteur permet grâce aux fleurs ornementales de réaliser des parfums mais aussi des plantes médicinales ainsi que des plantes aromatiques.

En quoi consiste la formation en horticulture ?

La formation d’horticulture et de jardinerie est une formation qui dure en moyenne 13 mois. Elle a pour but de former des individus qui sont censés être capables d’exercer un métier de jardinier-paysagiste, d’horticulteur ou même d’entrepreneur dans ce domaine.

Grâce au programme proposé par la majorité des établissements, les étudiants auront la possibilité de développer des connaissances indispensables en ce qui concerne les arbres, arbustes, conifères, vivaces, plantes indigènes, comestibles, aquatiques et potées fleuries.

Les élèves apprendront également à disposer tous types de plantes ornementales dans des serres et des pépinières, et à assurer des opérations de culture qui sont importantes en production. Les élèves sauront aussi tailler et entretenir :

  • Des platebandes ;
  • Des arbres ;
  • Des arbustes :
  • Des conifères ;
  • La pelouse.Formation floriclture

Finalement, au terme de la formation, l’élève saura concevoir, interpréter et mettre en œuvre des plans d’aménagements de paysages. Il saura également conseiller les clients concernant l’achat de plantes, leur emplacement, ainsi que les exigences et les soins de plantes ornementales.

À l’issue de ce genre de formation, les étudiants pourront obtenir un Certificat fédéral de capacité CFC ainsi qu’une Attestation fédérale de formation professionnelle AFP.

Les formations et les diplômes d’horticulteur chez Onisep

Dans cette partie, nous expliquerons le déroulement des formations chez Onisep.

Tout d’abord, il faut savoir que les personnes voulant se former en horticulture après la classe de 3ème auront 2 ans pour préparer leur CAP agricole en métiers de l’agriculture ou bien leur CAP agricole agriculture en régions chaudes. Ils auront ensuite 3 ans de préparation pour passer leur bac pro en conduite de productions en horticulture, ce qui est en fait le niveau minimum.

Ensuite, après le baccalauréat, il faut environ 2 ans pour l’obtention d’un BTSA de production horticole. Cela peut également se traduire par :

  • Un CAP ou un équivalent ;
  • Un BPA en travaux de production horticole ;
  • Un CAP agricole en Agriculture des régions chaudes ;
  • Un CAP agricole en métiers de l’agriculture.

Pour pratiquer ce métier, il est préférable d’avoir un CAPA en production horticole avec une orientation sur la production des fruits et légumes et des fleurs. L’apprentissage des cultures de végétaux est très important dans les études d’horticultures.Arbuste

Bien sûr, il est tout à fait possible de passer un bac professionnel en conduite de productions en horticulture ou encore un bac spécialisé responsable en productions de légumes, de fruits, de fleurs et de pépinières.

Un horticulteur peut gagner un salaire compris entre 1500 et 2200 euros brut mensuels.

Formation en horticulture chez CFPNE Lullier

L’école d’horticulture créée en 1887 propose une formation qui est complète dans les domaines de l’horticulture, de l’agriculture, du paysagisme, de la floriculture, de la culture maraîchère et de l’arboriculture fruitière.

Elle offre des formations à plein temps et fait bénéficier les élèves en quatre ans d’une certification fédérale CFC dans les orientations suivantes : floriculture, paysagisme, et pépinière.

Le contenu de la formation

Pour devenir floriculteur, pendant les 4 années de formation, les deux premières ont pour but de donner des bases de métiers et sont considérées comme un tronc commun. La deuxième partie de la seconde année concerne les stages en entreprises.

Les deux dernières années quant à elles mènent aux CFC mais aussi à un diplôme cantonal. La formation est d’ailleurs attestée en agriculture, en orientations de culture maraîchère, en arboriculture fruitière et en floriculture et pépinière.

Le diplôme cantonal donne accès à 5 types de diplômes d’horticulture et agriculture comprenant un CFC de Floriculture et un CFC de Paysagisme, un CFC Pépinière et un CFC Paysagisme, des formations en branches d’arboriculture fruitière, et des formations en culture maraichère reconnues au niveau fédéral.

En choisissant l’option « Maturité Professionnelle Nature Paysage et Alimentation » qui se fait en 4 ans, les étudiants bénéficient d’un titre professionnel ainsi que d’un degré de formation qui sont reconnus par la confédération. Elle est ajoutée au certificat fédéral de capacité. Plusieurs matières y sont enseignées comme :

  • Les matières fondamentales : le français, l’allemand, l’anglais et les mathématiques ;
  • Les matières spécifiques à l’orientation : Les sciences naturelles (la chimie, la biologie, la physique) ;
  • Les matères complémentaires : économie, droit, histoire et institutions politiques ;
  • Et d’autres matières interdisciplinaires qui varient en fonction de l’orientation.

Vous en savez maintenant plus sur les formations possibles pour l’obtention d’un diplôme en horticulture.

You might also like

Comments are closed.