1. Comment décorer vos façades avec des fleurs selon l’orientation
  2. Le désherbage mécanique dans l’agriculture bio
  3. Désherber avec des produits naturels ?
  4. Pourquoi et comment faire pousser des betteraves
  5. La tanaisie et ses usages
  6. Comment lutter contre la pyrale du buis
  7. Qu’est-ce que mulcher et pourquoi le faire en permaculture ?
  8. Comment devenir horticulteur ?
  9. Le purin de consoude : meilleure recette facile
  10. Programme Wallon pour la réduction des pesticides
  11. Comment faire un purin d’ortie et comment l’utiliser ?
  12. Comment fabriquer potager surélevé
  13. Pourquoi choisir uniquement des plantes indigènes
  14. Engrais organiques ou engrais chimiques, lesquels choisir ?
  15. Comment enlever les pesticides des fruits et légumes
  16. Comment retirer la mousse dans mon gazon ?
  17. Comment les pesticides arrivent-ils dans votre eau ?
  18. Comment fertiliser vos orchidées avec ces recettes d’engrais vert
  19. Comment construire votre terrasse en bois vous-même ?
  20. Comment concevoir l’aménagement paysager parfait pour votre jardin
  21. Comment entretenir son gazon ?
  22. Comment semer du gazon pour avoir une belle pelouse
  23. Comment débuter le jardinage de permaculture ?
  24. Comment utiliser les plantes bio-indicatrices pour mon sol ?
  25. Pourquoi planter des plantes mellifères chez vous ?
  26. Qu’est-ce que la pâquerette pomponnette, fleur d’automne ?
  27. Comment trouver des truffes en foret sans chien ?
  28. Quels légumes pour votre potager en automne
  29. Comment remplacer les pesticides au jardin
  30. Comment faire un compost dans son jardin ?
  31. Comment vidanger complètement une piscine hors sol
  32. Réduction des pesticides

De plus en plus, on se rend compte que les produits et engrais chimiques sont plus néfastes qu’autre chose pour nos sols. On est à la recherche de vieilles recettes afin de nourrir ceux-ci en nutriments indispensables à la croissance des végétaux en permaculture. Parmi ceux-ci le purin de consoude est un incontournable. Explications.

Qu’est-ce que la consoude ?

purin-consoudeLa consoude est une plante appartenant au genre Symphytum. Ce terme vient du grec Symphyse qui signifie « cohésion ». En ce sens, on se fait déjà l’idée qu’il s’agit d’un potage ayant une propriété cicatrisante en permettant de guérir une plaie. Quant au purin de consoude, derrière ce nom cachent de nombreuses vertus qui peuvent être exploitées d’une manière simple.

Même si cette plante contient des produits chimiques toxiques appelés alcaloïdes de la pyrrolizidine (PA), la feuille, la racine et la tige en forme de racine (rhizome) sont utilisées pour fabriquer des médicaments. La quantité pyrrolizidine présente dans la consoude varie en fonction du moment de la récolte et de l’âge de la plante. Les racines ont 10 fois plus de pyrrolizidine que les feuilles. Certains produits étiquetés « consoude commune » ou Symphytum officinale contiennent en fait les espèces « consoude épineuse » (Symphytum asperum) ou « consoude de Russie » (Symphytum x uplandicum) plus toxiques.

La consoude est utilisée comme thé pour les maux d’estomac, les ulcères, les règles abondantes, la diarrhée, l’urine sanglante, la toux persistante, la respiration douloureuse (pleurite), la bronchite, le cancer et la douleur thoracique (angine). Il est également utilisé comme gargarisme pour les maladies des gencives et les maux de gorge.

La consoude est appliquée sur la peau pour les ulcères, les plaies, les inflammations articulaires, les ecchymoses, la polyarthrite rhumatoïde, l’enflure des veines (phlébite), la goutte et les fractures.

La consoude peut aussi, transformée en purin, être utilisée en jardinage et permaculture.

Qu’est-ce que le purin de consoude ?

La consoude est plus qu’une simple herbe médicinale. Elle a aussi été utilisée comme culture vivrière pour les animaux de pâturage et les porcs. Les grandes feuilles poilues sont une excellente source des trois macro-nutriments que l’on trouve dans les engrais. À ce titre, il constitue un excellent engrais liquide ou un thé composté pour nourrir les plantes et aider à réduire les insectes ravageurs. La fabrication du thé à la consoude pour les plantes est facile et ne nécessite pas de compétences ou d’outils particuliers.

Essayez l’engrais de consoude sur vos plantes et voyez les avantages dans votre jardin. Toutes les plantes ont besoin de macro-nutriments spécifiques pour une croissance, une floraison et une fructification maximales. Il s’agit :

  • de l’azote,
  • du phosphore,
  • du potassium.

Tout comme les humains, elles ont besoin de micronutriments comme le manganèse et le calcium.

La consoude contient les trois principaux nutriments ainsi qu’un taux élevé de calcium, ce qui peut être très bénéfique si elle est récoltée et transformée en thé de consoude pour les plantes. Cet aliment riche en nutriments est appliqué par arrosage liquide du sol ou par pulvérisation foliaire. Les feuilles compostées produisent un liquide riche d’un brun verdâtre profond. La teneur en azote de l’engrais à consoude favorise la croissance des feuilles vertes. Le phosphore aide les plantes à rester vigoureuses et à combattre les maladies et les ravageurs. Le potassium est essentiel à la production de fleurs et de fruits.

Pourquoi opter pour le purin de consoude ?

Si vous êtes à la recherche d’un impressionnant engrais biologique pour votre jardin, trouvez-vous du purin de consoude ou en préparez. En effet, sa richesse en oligo et microéléments lui permet de figurer parmi les meilleurs activateurs du compost. Cela aide grandement les plantes à se développer notamment au niveau des fleurs et des fruits.

Parmi ces composés essentiels, on peut citer le bore servant de déclencheur et accélérateur de la floraison. Il existe aussi la potasse, l’azote et les diverses vitamines qui sont indispensables au développement des microorganismes du sol. Cependant, l’allantoïne est le principal constituant qui confère à cette plante son activité promotrice de la multiplication cellulaire.

Par ailleurs, la consoude est une plante pérenne. Une fois cultivée, vous aurez accès à un engrais bio et naturel illimité. Il s’agit donc de la meilleure alternative aux engrais chimiques qui pourraient non seulement nuire à la santé et à l’environnement, mais surtout qui peuvent conduire à la stérilité du sol au fur et à mesure de leur utilisation.

Si le rôle antibactérien du purin de consoude reste inédit, sa propriété antifongique n’est plus à cacher. Tel son rôle contre la vérole, il peut être utilisé par application autour du pied d’arbres afin de les protéger contre les maladies cryptogamiques.

La recette en seulement 5 étapes

Vous êtes persuadé que le purin de consoude est un incontournable dans un potager, mais vous ne savez pas en préparer ? Voici un mode opératoire facile et rapide qui vous permet de vous procurer d’un purin exceptionnel :

  • Couper et hacher les consoudes, vous pouvez utiliser toutes les parties de la plante sauf les racines, le tout sera à mettre dans un récipient plastique ou céramique ;
  • Diluer la consoude hachée avec une proportion consoude/eau de 1/10 ;
  • Bien couvrir le contenant et le mettre dans un endroit calme, propre et non gênant (car le moût aura une odeur dégoutante), et y laisser fermenter ;
  • Dès que les premières bulles apparaissent, commencer à brasser le purin brut au moins toutes les semaines jusqu’à ce qu’à une certaine stabilité de la solution, cela s’indique par la disparition des bulles de gaz, cette étape dure environ 15 à 30 jours suivant la température ambiante ;
  • Filtrer le mélange obtenu et diluer le filtrat par de l’eau à une teneur de 1/10. Cela veut dire que si vous avez 1 l de solution pure, vous ajouterez 10 l d’eau pour obtenir votre purin de consoude.

Très facile, non ? C’est maintenant à vous de choisir si vous allez opter pour une tendance bio et mettrez en avant votre santé et l’environnement, ou pour les produits chimiques connus pour leurs effets négatifs cumulatifs.

Voir aussi notre article sur le purin d’ortie