1. Comment décorer vos façades avec des fleurs selon l’orientation
  2. Le désherbage mécanique dans l’agriculture bio
  3. Désherber avec des produits naturels ?
  4. Pourquoi et comment faire pousser des betteraves
  5. La tanaisie et ses usages
  6. Comment lutter contre la pyrale du buis
  7. Qu’est-ce que mulcher et pourquoi le faire en permaculture ?
  8. Comment devenir horticulteur ?
  9. Le purin de consoude : meilleure recette facile
  10. Programme Wallon pour la réduction des pesticides
  11. Comment faire un purin d’ortie et comment l’utiliser ?
  12. Comment fabriquer potager surélevé
  13. Pourquoi choisir uniquement des plantes indigènes
  14. Engrais organiques ou engrais chimiques, lesquels choisir ?
  15. Comment enlever les pesticides des fruits et légumes
  16. Comment retirer la mousse dans mon gazon ?
  17. Comment les pesticides arrivent-ils dans votre eau ?
  18. Comment fertiliser vos orchidées avec ces recettes d’engrais vert
  19. Comment construire votre terrasse en bois vous-même ?
  20. Comment concevoir l’aménagement paysager parfait pour votre jardin
  21. Comment entretenir son gazon ?
  22. Comment semer du gazon pour avoir une belle pelouse
  23. Comment débuter le jardinage de permaculture ?
  24. Comment utiliser les plantes bio-indicatrices pour mon sol ?
  25. Pourquoi planter des plantes mellifères chez vous ?
  26. Qu’est-ce que la pâquerette pomponnette, fleur d’automne ?
  27. Comment trouver des truffes en foret sans chien ?
  28. Quels légumes pour votre potager en automne
  29. Comment remplacer les pesticides au jardin
  30. Comment faire un compost dans son jardin ?
  31. Comment vidanger complètement une piscine hors sol
  32. Réduction des pesticides

plante-tanaisieLa tanaisie est le nom commun de la plante à fleurs connue sous le nom de Tanacetum vulgare L. La tanaisie a une longue histoire d’utilisation comme herbe médicinale, pesticide, fleur ornementale et agent de conservation. Les feuilles de tanaisie ont un goût amer qui était autrefois utilisé pour aromatiser les omelettes, les salades, les ragoûts et autres plats, mais elle est rarement utilisée à cette fin de nos jours.  Au Moyen-Âge et même déjà dans l’Antiquité, elle était utilisée pour ses propriétés médicinales.  L’utilisation de la tanaisie comme fleur ornementale remonte très probablement aux services funéraires des Grecs de l’Antiquité.

Cependant, la plante est également toxique à fortes doses pour les êtres humains et le bétail et, par conséquent, elle a été largement exclue des guides modernes sur les plantes médicinales et les plantes médicinales.

Où trouver de la tanaisie ?

À la fin de l’été, on reconnaît les tanaisies à l’odeur camphrée de leurs feuilles, ainsi qu’à leurs fleurs jaunes en forme de boutons, qui poussent en grappes aplaties à partir d’une tige droite et feuillue d’environ 40 centimètres de haut. La tanaisie pousse à l’état sauvage spontanément dans les fossés ou le long des routes.

Il y a de fortes chances que vous puissiez trouver cette plante dans des environnements comme les pâturages, les bords de routes rurales, les rives et les clôtures. Elle est présente dans toute l’Europe et a été introduite en Amérique au XVIIème siècle où elle devient parfois invasive.

Les utilisations médicinales historiques de la tanaisie

L’usage médicinal de la tanaisie remonte au moins à l’Antiquité grecque. Depuis ce temps, les préparations internes des feuilles et des feuilles de la plante ont été utilisées à des fins qui incluaient :

  • Purger les vers intestinaux parasites des enfants
  • Augmenter la fertilité féminine
  • Réduire les risques de fausse couche
  • Réduire les gaz intestinaux
  • Atténuer les maux d’estomac et les spasmes intestinaux
  • Réduire la fréquence des crises d’épilepsie
  • Soulager l’anxiété, l’hystérie ou la nervosité
  • Réduire les fièvres de mauvaise qualité
  • Atténuer les effets de la condition arthritique appelée goutte

Les préparations externes de la plante ont été utilisées à des fins telles que :

  • Soulagement de la polyarthrite rhumatoïde
  • Soulagement des éruptions cutanées
  • Traitement des entorses articulaires

La tanaisie et les pollinisateurs

La tanaisie est une plante mellifère vivace qui fleurit de juillet à septembre. Ses feuilles sont profondément découpées en lobes allongés et régulièrement dentées. Ses fleurs tubulées jaunes sont régulièrement visitées par de multiples insectes. Ses nombreux capitules jaunes regroupés en corymbes se prêtent particulièrement bien au butinage. Cette plante apporte aux abeilles du pollen lors de la fin de saison. Elle est parfois utilisée par l’apiculteur dans son enfumoir afin d’apaiser les abeilles.

Comment faire pousser de la tanaisie ?

Dans un jardin, la tanaisie pousse relativement facilement dans n’importe quel environnement tempéré.  Elle résiste aussi assez bien à la sécheresse et peut prospérer dans des sols dont le pH varie assez largement.

Bien que l’espèce ait une valeur esthétique et pratique évidente dans votre jardin, elle est aussi très prolifique et peut facilement devenir incontrôlable.

Si vous utilisez la tanaisie dans votre jardin, assurez-vous de la planter soigneusement et de surveiller sa propagation.  Le mieux est de prévoir un emplacement à l’écart du jardin. Elle s’enracine très facilement dans n’importe quel sol perturbé ou remblais , donc soyez particulièrement prudent lorsque vous plantez près de ce type d’environnement. Veillez également à tenir les animaux de compagnie ou les animaux de pâturage à l’écart de la plante.

Pourquoi faire pousser de la tanaisie ?

La plupart des jardiniers cultivent maintenant la tanaisie à des fins ornementales comme plante de bordure.  Cependant, la tanaisie a une variété d’autres utilisations qui peuvent être adaptées à votre jardin à la maison ou à votre environnement agricole.  L’utilisation de la tanaisie au jardin est multiple.

1, – Amélioration du sol

Une des meilleures choses que la plante peut faire pour votre jardin est d’améliorer la viabilité de votre sol en augmentant sa teneur en potassium.

2, La tanaisie, un bon compagnon

La plante peut aussi améliorer la viabilité de plantes spécifiques poussant dans votre jardin ou sur votre ferme. En d’autres termes elle est souvent plantée en tant que compagnon.

Par exemple, lorsqu’elle est plantée avec des plants de pomme de terre, la tanaisie peut réduire considérablement ou éliminer complètement la présence doryphore de la pomme de terre. La tanaisie obtient cet effet parce que les doryphores de la pomme de terre n’aiment pas certaines substances aromatiques trouvées dans l’huile à l’intérieur de la plante.

D’autres plantes qui sont aidées d’une manière ou d’une autre par la présence de la tanaisie sont : le maïs, la courge, les roses, les haricots et les poivrons, ainsi que les framboises et diverses autres sortes de fruits.

3, – La tanaisie contre les ennemis du jardin

Les espèces d’insectes qui sont découragés par la présence de la tanaisie sont les punaises de la courge, les chrysomèles, les fourmis, les papillons nocturnes, les guêpes, les puces.

Les rongeurs  ont également tendance à se tenir à l’écart des zones plantées de tanaisie. De plus, certains insectes sont découragés par les extraits d’huile de tanaisie, notamment les moustiques, les aleurodes et  les pucerons du chou.

Que faire avec les plants de tanaisie ?

La tanaisie est un bon insecticide et fongicide naturel. Vous pouvez facilement préparer un purin de tanaisie. Pour ce faire , il vous faudra : 1kg de plante fraîche pour 10 litres d’eau (de pluie). A utilisez en pulvérisation à 20% ( 2 mesures de purin pour 8 mesures d’eau).

La préparation  agit en perturbant la reproduction des mouches blanches (aleurodes) et des pucerons.

Si vous avez un poulailler, sachez que la tanaisie a la particularité de faire fuir les poux. Pour protéger vos poules de ce parasite, il vous suffit de cueillir un bouquet de tanaisie et de le suspendre dans le poulailler. Veillez à le tenir hors de portée des gallinacées car la tanaisie peut-être toxique ingérée à fortes doses.

Les usages de la tanaisie dans la maison

Ses inflorescences sont  utilisées comme teinture naturelle. Elles est souvent cueillies et séchées  pour les arrangements floraux.

Un mélange antimites pour les armoires de linge

  • Mélanger en quantité égale du romarin, de l’absinthe et de la tanaisie.
  • Ajoutez un demi-volume de poudre de racine d’iris pour la conservation.
  • Ajoutez un bâton de cannelle écrasé, quelques clous de girofle et de l’huile essentielle de romarin.
  • Placez le mélange dans des petits sachets de tissus.
  • Secouez-les de temps en temps et remplacez-les l’année prochaine.

Un bouquet de fleurs séchées

Pour conserver les fleurs, la manière la plus simple de les sécher consiste à enlever la plupart des feuilles, à faire un bouquet en variant la hauteur des fleurs. Ensuite, dans un endroit sec chaud et ombragé, suspendez le bouquet la tête en bas. Pour conserver la couleur des fleurs, vous pouvez utilisez des du gel de silice

tanaisie-decoctionLa tanaisie est aussi dangereuse

La tanaisie contient des produits chimiques connus pour être toxiques pour les humains et le bétail au pâturage. Si vous mangez des préparations entières fraîches ou séchées de la plante, vous ne serez probablement pas en danger physique immédiat, sauf si vous en consommez en très grandes quantités. Cependant, les effets toxiques de la tanaisie s’accumulent dans votre système au fil du temps, et si vous utilisez régulièrement de grandes quantités de la plante, vous pouvez éventuellement avoir des convulsions et/ou mourir. Vous pouvez également mourir si vous buvez des quantités importantes de thé tanaisie ou si vous consommez dix gouttes ou plus d’huile de tanaisie concentrée.

Si la tanaisie entre en contact régulier ou prolongé avec votre peau, elle peut produire une condition allergique appelée dermatite de contact. Les symptômes potentiels de cette affection comprennent des démangeaisons modérées à sévères de la peau affectée, de la douleur, une sensation de brûlure et la formation d’une éruption cutanée caractérisée par une peau squameuse ou épaissie, des bosses rouges qui se transforment parfois en ampoules, le drainage du liquide de ces ampoules et une sensibilité ou chaleur inhabituelle de la peau.

Les zones communes pour l’apparition d’une dermatite de contact liée à la tanaisie comprennent vos mains, vos doigts, vos avant-bras et votre visage. En plus du contact direct avec la tanaisie, vous pouvez développer une dermatite de contact si vous utilisez des produits naturels qui contiennent de la tanaisie comme l’un de leurs ingrédients, y compris des shampooings, savons ou cosmétiques.  Si vous êtes allergique aux chrysanthèmes ou à d’autres membres de la famille des plantes Aster, les risques de développer une allergie à la tanaisie peuvent être plus élevés.

La tanaisie ne doit être utilisée qu’en petites quantités, sinon elle peut causer des maux d’estomac. La plupart recommandent de ne pas permettre aux animaux de compagnie et au bétail d’ingérer la tanaisie, bien que certains scientifiques notent que les bovins et autres animaux de pâturage mangent de jeunes plantes de tanaisie sans effets secondaires notables. Par mesure de précautions mieux  vaut les tenir à l’écart plutôt que de découvrir qu’ils ne tolèrent pas la tanaisie.

En raison des problèmes associés à l’ingestion ou au contact de la tanaisie, la plante n’est plus couramment utilisée comme remède médicinal à base de plantes. De plus, en raison de son utilisation médicale limitée dans les temps modernes, il n’existe pas d’information posologique fiable à jour sur la tanaisie, et les médecins n’en savent pas beaucoup sur ses interactions avec d’autres préparations à base de plantes, ou avec des suppléments ou médicaments.