La plante mellifère, qui tire son nom du miel, est butinée par les abeilles qui ensuite transforment leur « récolte » en ce mets délicieux dont tout le monde raffole. Elle peut être fleur, arbuste ou encore arbre et sa présence dans les jardins, potagers ou autres parterres de fleurs est d’une très grande aide à ses butineuses dont on entend dire de plus en plus fréquemment qu’elles sont en danger d’extinction. Il y a franchement de quoi s’en inquiéter et cette seule raison donne l’importance des plantations de végétaux mellifères. Importance d’autant plus grande que leur utilité ne s’arrête pas là et ce ne sont pas les adeptes de la permaculture ou du potager bio qui diront le contraire.

La sauvegarde des abeilles

Nous le savons tous, sans abeilles, plus de vie ou presque !

Il existe des centaines d’espèces d’abeilles indigènes. Malheureusement, en raison de l’aménagement du territoire et de l’utilisation intensive des pesticides, leur nombre diminue. En fait, le monde entier connaît une pénurie d’abeilles.

Pourquoi la disparition des abeilles est un problème grave ?

Les abeilles fournissent le service indispensable de pollinisation des plantes. Environ 80 pour cent des plantes à fleurs sur terre ont besoin de l’aide de pollinisateurs, comme les abeilles, pour survivre. Cela inclut les plantes qui servent de nourriture aux humains. On estime qu’une bouchée de nourriture sur trois est rendue possible par les abeilles et d’autres espèces sauvages pollinisatrices.

La plantation de souches mellifères fournit de la nourriture et un abri aux abeilles, leur permettant de nicher et d’accroître leur population en toute sécurité. En retour, les abeilles augmenteront la santé et la productivité de votre jardin et des jardins de ceux qui vous entourent. Les fleurs sont pollinisées par ces travailleuses, permettant ainsi non seulement la formation de la majorité des fruits et légumes, mais aussi la fabrication du miel, élément essentiel à leur existence.

Les éléments nécessaires à la survie des abeilles sont simples et se résument à cela : le nectar et le pollen des fleurs. Les plantes mellifères leur permettent de trouver facilement ces ressources indispensables à leur travail, à la fabrication du miel et donc, à leur survie.

Comment concevoir votre jardin pour y planter des plantes mellifères ?

La variété est l’épice de la vie d’une abeille. Les jardins mellifères qui utilisent au moins 10 espèces de plantes préférées des abeilles ont tendance à avoir le plus de succès. Les abeilles visiteront même des plantes moins attrayantes pour elles dans ces jardins. L’utilisation d’une grande variété de plantes préférées dans votre jardin d’abeilles attirera également une grande variété d’abeilles. Ceci est particulièrement vrai lorsque vous choisissez d’utiliser un bel assortiment de plantes indigènes à votre région.

La saison des abeilles s’étend de mars à octobre. Choisissez une sélection de plantes qui fleuriront successivement pendant cette période. Un apport continu de nectar et de pollen sera disponible pour les abeilles si un type de floraison devient disponible au fur et à mesure qu’un autre s’éteint.

Les fleurs doivent être plantées en grandes parcelles de variétés similaires pour permettre aux abeilles de manger en un seul endroit pendant de longues périodes de temps. Les jardins aux plantes éparpillées n’attirent pas autant de visites et sont donc moins pollinisés, car les abeilles dépensent trop d’énergie à voler d’un endroit à l’autre.

osmieLes abeilles prospèrent dans des jardins qui ne sont pas extrêmement bien entretenus, car les abeilles solitaires, les osmies, préfèrent souvent faire leur nid dans le sol. Si vous préférez l’aspect soigné du paillis, laissez certaines zones exposées pour la nidification des abeilles solitaires. Les hôtels à insectes sont une option lorsque l’apparence d’un jardin soigné est préférée. Placez-les dans les endroits ombragés de votre jardin où elles ne seront pas dérangées. Une autre option consiste à créer des aires de nidification des abeilles en remplissant les jardinières et les barils de terre ou de sable. Placez-les à l’abri des rayons directs du soleil et de la pluie.

Les abeilles ont besoin d’un peu d’eau en plus de leur nectar. Un bon jardin d’abeilles comprendra quelques flaques d’eau dans lesquelles les abeilles pourront boire. Gardez les flaques d’eau dans des endroits boueux, car les abeilles absorberont les minéraux et le sel nécessaires du sol lorsqu’elles siroteront l’eau.

Les pesticides ne devraient pas être utilisés dans les jardins d’abeilles. De nombreux pesticides agissent sans discernement, tuant les insectes utiles et les victimes prévues. Si vous avez vraiment besoin d’un pesticide dans votre jardin, utilisez un pesticide naturel à base de microbes ou de dérivés végétaux et appliquez après le coucher du soleil.

Comment choisir vos plantes mellifères

Les meilleures plantes à choisir pour votre jardin d’abeilles sont des variétés indigènes à votre région. Les plantes indigènes attireront une belle variété d’abeilles indigènes.

Les abeilles sont particulièrement attirées par les fleurs violettes, bleues ou jaunes. Elles n’ont pas la capacité de voir le rouge et visitent rarement les fleurs dans des variations de cette couleur primaire.

Les petites abeilles, dont la langue est courte, sont le plus souvent attirées par les petites fleurs peu profondes. Utilisez des fleurs comme la marguerite, la fleur de souci, la valériane, le bouton d’or, l’aster, etc.

Les abeilles plus grosses, qui ont des langues plus longues, peuvent supporter des fleurs légèrement plus profondes. Les abeilles à longue langue sont attirées par diverses herbes, comme la sauge, l’origan, la menthe et la lavande.

Les abeilles qui coupent les feuilles sont attirées par les plantes de la famille des légumineuses et du mélilot.

Fleurs à utiliser

Les abeilles ont besoin de deux types de plantes pour survivre : les plantes à pollen et les plantes à nectar. Le pollen des plantes est ramené à leurs nids pour nourrir les jeunes abeilles. Les nectars nourrissent les abeilles adultes pour leur donner de l’énergie tout en recherchant le pollen. Une partie du nectar est également ajoutée aux nids pour nourrir les bébés abeilles.

Liste de plantes préférées des abeilles en fonction de la saison de floraison. Certaines de ces plantes fourniront aux abeilles seulement du nectar ou du pollen, tandis que d’autres fourniront les deux. Parlez à des spécialistes de votre pépinière locale pour obtenir des suggestions supplémentaires pour votre jardin d’abeilles en fonction de votre emplacement.

Printemps :

Nectars : Myrtille, Bourrache, Lavande, Sauge, Géranium parfumé, Glycine, etc.

Plantes à pollen : Anémone, pavot, etc.

Combinaison : Marguerite, Souci, Tanaisie

Été :

Nectars : Basilic, Herbe à chat, Lavande, Menthe, Origan, Romarin, Sauge, Menthe verte, Thym, Verveine

Plantes à pollen : Bourrache, pavot, tomate, etc.

Combinaison : Citrouille, Courge, Courgette, etc.

Automne :

Nectars : Sauge, Romarin, Verveine, etc.

Combinaison : Cosmos, Citrouille, Courge, etc.

Les tournesols sont d’excellentes plantes apicoles qui fleurissent tout au long de la saison. Il en existe deux types : avec et sans pollen. Ils attireront plus d’abeilles dans votre jardin d’abeilles si vous choisissez les variétés avec pollen.

Planter une haie ou un verger

Les abeilles raffolent des aubépines. En mai, cet arbrisseau rustique donne des fleurs qui alimentent les colonies d’abeille en nectar et en pollen, c’est une espèce qui fait le bonheur des apiculteurs.

Si vous avez la possibilités d’avoir un verger avec des arbres fruitiers, ce sera aussi excellent pour les abeilles. Elles apprécient les fleurs des noisetiers, des pommiers ainsi que celle des framboisiers.

Avantages pour le potager

Une pollinisation plus importante

Le fait de mettre des fleurs mellifères dans ou autour de son potager vous garantit des récoltes plus précoces que s’il n’y en avait pas. En effet, comme elles attirent les abeilles qui y trouvent leur bonheur, les divers plans de vos parterres ou de votre potager seront pollinisés plus rapidement. Cette pollinisation sera également plus importante. Les arbres, les fleurs, les plantes, les aromates, tout ce qui entoure la source de nourriture des butineurs en tout genre (abeilles, mais aussi papillons), bénéficiera en effet de leur travail de fertilisation.

Un potager sans pesticides

Certaines plantes mellifères ont un autre avantage certain. Celui de permettre de cultiver son potager sans y ajouter ni engrais ni pesticides. Quelques exemples. Semer du tournesol à côté de concombres est une association favorable pour une bonne récolte de ces cucurbitacées. Même chose pour la ciboulette qu’il faut semer près des carottes. La bourrache, plante adorée des abeilles, a la particularité d’éloigner les limaces et les doryphores. Les soucis à l’intérieur du potager et les capucines à l’extérieur feront que vos plantes ne seront pas envahies par les pucerons. Le thym éloignera les mouches et le romarin protègera choux et navets.

Conclusion

En plus d’apporter des couleurs chatoyantes à vos extérieurs, le fait de mettre des plantes mellifères autour de chez vous est un geste écologique significatif pour toutes les raisons qui viennent d’être évoquées. La bonne nouvelle est qu’il n’est pas utile d’avoir un jardin pour en semer. Des jardinières sur le bord des fenêtres, accrochées aux balcons, des carrés botaniques sur le toit d’un immeuble, et par ce geste tout simple, vous aidez les abeilles en particulier, et l’environnement en général.