Une piscine naturelle dans votre jardin, un rêve !

Avoir une piscine chez soi n’est plus une question de luxe. Mais plutôt que de la construire à l’ancienne, il est préférable de faire une piscine naturelle. C’est un bassin de baignade avec de l’eau naturelle comme c’est le cas pour un système de lagunage. Si vous vous intéressez à la construction d’une piscine naturelle ou biologique dans votre jardin, le présent article vous fournit toutes les informations qu’il faut.

Comment fonctionne une piscine naturelle ?

Le mode de fonctionnement d’une piscine naturelle est assez simple à maîtriser. L’espace est d’abord subdivisé en trois sous-parties que sont le bassin de baignade, le bassin de régénération et le bassin d’épuration. Les différents bassins peuvent être ensemble comme ils peuvent être séparés les uns des autres. Dans ce cas, il faudra les communiquer avec une pompe. Dans le bassin de baignade, il faudra également ajouter des plantes aquatiques et des organismes vivants pour recréer l’écosystème.

lagunage piscine naturelleLe but de la piscine naturelle est de caricaturer à la maison l’eau de lagune qui est pourtant pure et propre. Le milieu naturel, lorsqu’il n’est pas trop pollué, s’épure lui-même à travers sa faune et sa flore. C’est cet équilibre qu’il faut atteindre afin que la piscine biologique puisse faciliter une baignade naturelle sans le moindre risque. La zone d’épuration est équipée d’un système de filtration afin d’éliminer les gros déchets. Quant aux micro-bactéries elles sont naturellement éliminées dans la chaine alimentaire de l’écosystème. Cette méthode naturelle de purification est bien plus bénéfique que l’utilisation de produits chimiques.

Différences entre piscine naturelle et piscine traditionnelle ?

piscine naturelleLa première différence entre une baignade naturelle et une baignade traditionnelle est liée à la composition de l’eau. Pour une piscine traditionnelle, l’eau contient du chlore ainsi que d’autres composés chimiques utilisés pour désinfecter le bassin et le rendre propre. Ce mode de filtration n’est pas du tout écologique puisque cette eau traitée est polluante pour les cours d’eau naturels. Mais à vue d’œil, il est difficile de croire qu’une eau aussi propre et limpide soit vraiment polluante.

En effet, le phénomène est plus réaliste sur votre corps qu’ailleurs. L’action du chlore sur la peau entraîne un dessèchement de l’épiderme. Par contre, dans le cas d’une baignade naturelle, l’eau est écologiquement épurée avec des bactéries aquatiques comme c’est le cas dans la réalité. Un bain dans ce genre de piscine est beaucoup plus sain pour la peau. Sur le plan esthétique, la piscine se démarque par sa coloration bleue et ses constructions parfaites tandis que la piscine naturelle arbore un aspect sobre mais attrayant. Ici, la forme et le fond sont réalisés dans le strict respect de la nature.

Comment construire une piscine naturelle ?

Vous désirez construire une piscine naturelle dans votre jardin ? Il va falloir commencer par élaborer votre projet de construction. Les informations préalables à étudier sont : le mode de fonctionnement et d’entretien de la piscine naturelle, les types d’étanchéité disponibles, les dimensions de la piscine. De même, il faudra prendre en compte l’aménagement externe de la construction, la gestion de la terre prélevée pour le trou, les prix disponibles, etc. Ensuite, il faudra passer à l’étape de la construction qui prendra bien plus de temps puisque l’écosystème doit naturellement se créer.

D’abord, trouvez un bon endroit ombragé avec une bonne qualité de sol pour faciliter le creusage. Faites un trou bien dimensionné sans oublier de délimiter les différentes zones ; sachant que la zone de baignade doit être le plus profond. Installez la couche étanche puis remplir le bassin avec de l’eau naturelle de puits ou de pluie. Intégrez les plantes aquatiques pour assurer l’équilibre biologique et installez une pompe pour faciliter la filtration naturelle de l’eau.

Quel est le prix pour une piscine naturelle ?

piscine naturelle jardinUne piscine enterrée naturelle coûte plus cher qu’une piscine traditionnelle car elle inclut des travaux spécifiques et délicats. Entre autres, on peut citer le terrassement, la construction d’un bassin, les aménagements et la création de l’écosystème. Tout ceci vous coûtera plus de 30.000 euros pour un travail de professionnel. Mais vous pouvez choisir de construire vous-même votre piscine pour faire un peu d’économie. Seulement, la qualité n’est pas toujours au rendez-vous.

Conclusion

Au total, avoir une piscine dans son jardin est tout ce qu’il y a de plus normal. Cependant, opter pour une piscine naturelle est une démarche purement écologique. La baignade est naturelle et plus agréable pour la peau. Le seul hic ! Il va falloir débourser beaucoup d’argent pour la construire.

You might also like

Comments are closed.