Entre chrysanthème, bruyère multicolore, composition de circonstance et pâquerette pomponnette, les cimetières se parent, en cette période automnale morose, de couleurs aussi vives que diverses. Au sens strict de la religion, le 1er novembre est le jour de la fête de tous les Saints. C’est le lendemain que normalement nous devrions honorer nos morts. Mais les habitudes et surtout le fait que le 1er soit férié ont fait que c’est le jour des Saints que nous avons pris l’habitude de fleurir les tombes. Mais saviez-vous que la pâquerette pomponnette est non seulement facile à cultiver, mais qu’elle a également de multiples qualités ?

Origine et culture de la pâquerette pomponnette

Plante bisannuelle rustique, la pâquerette pomponnette est originaire d’Europe. Comme son nom l’indique, elle fournit des fleurs en forme de pompons. Très facile d’entretien, elle ne demande que très peu de soins et fait partie des plantes qui se ressèment toutes seules, pour le plus grand bonheur des personnes qui n’ont pas la main verte. Résistante au gel jusqu’à – 10°C, elle égaiera les pelouses, les massifs et les jardins jusque tard dans la saison.

paquerette-pomponnetteEn ce qui concerne sa culture, rien de plus simple. Dans le jardin, réaliser ses semis en juillet-août dans une terre très bien émiettée. Semer à la volée en veillant à bien répartir les graines, puis recouvrir avec un terreau fin (type terreau de rempotage) qu’il conviendra d’humidifier régulièrement. Une fois la pousse commencée, retirer les plants qui seraient susceptibles de gêner la croissance des autres. Si vous souhaitez faire vos semis en caisson ou mini serres, vous pouvez les faire un peu plus tard (septembre). Mettre du terreau de semis au-dessus d’un lit de drainage (gravillons par exemple), semer, remettre une petite couche de terreau, tamiser et arroser légèrement. Placées dans un endroit chaud, vous devrez veiller à ce que vos mini serres restent en permanence humides. C’est aussi simple que ça, il ne vous restera plus qu’à attendre l’arrivée de vos fleurs.

Vertus de la pâquerette pomponnette

En plus de fournir de jolies fleurs, il faut savoir que la pâquerette pomponnette est comestible. Non seulement ses feuilles, mais aussi sa fleur qui a un léger goût de noisette. Seulement, une certaine âpreté oblige à ne pas en abuser dans un plat. Au-delà de cela, elle a également des vertus médicinales reconnues. Notamment utilisée en tisane pour traiter la toux, il s’avère qu’elle peut également réduire l’eczéma et le psoriasis dans sa version baume. On lui prête encore des vertus contre:

  • l’hypertension,
  • les maux de tête,
  • l’insomnie,
  • la goutte,
  • l’arthrose.

Fleurs des morts

De couleur rouge, rose ou blanche, la pâquerette pomponnette est une des rares plantes qui fleurit en automne et qui résiste au gel. Ce sont certainement les raisons de son succès à la période de la Toussaint. L’abondance de fleurs dans un même pot et la possibilité d’y marier plusieurs couleurs en fait un élément phare des jardineries en période de Toussaint.

Conclusion

Que vous cultiviez la pâquerette pomponnette vous-même ou que vous l’achetiez dans les magasins spécialisés. Que vous l’utilisiez pour votre cuisine ou que vous prépariez des médications. Que vous la laissiez pousser dans vos rocailles, pelouses ou autres massifs ou que vous en fleurissiez la tombe de vos proches, la pâquerette pomponette, la star de l’année, ne vous décevra jamais.