L’achillée millefeuille commune ou Achillea millefolium

Que vous décidiez de faire pousser l’achillée millefeuille dans vos plates-bandes ou dans votre jardin de plantes aromatiques, elle reste un bel ajout à votre jardin. L’entretien de l’achillée millefeuille est très facile. Voyons comment planter l’achillée millefeuille et comment la cultiver.

Comment cultiver l’achillée millefeuille

L’achillée millefeuille s’achète sous forme de plants ou de graines. Si vous achetez graines. Semez les graines dans des bacs à  l’intérieur dans un terreau humide et normal. Faites le environ six à huit semaines avant la date de votre dernière gelée prévue.

Les graines doivent être à peine recouvertes par le terreau. Placez le pot avec les graines d’achillée millefeuille dans un endroit ensoleillé et chaud. Les graines devraient germer en 2 à 3 semaines. Vous pouvez accélérer la germination en recouvrant le dessus du pot d’un film plastique pour conserver l’humidité et la chaleur. Retirez le film plastique une fois que les graines ont germé.

Que vous ayez obtenus des plants en les achetant  ou en les semant voilà arrivé le moment de leur plantation.

Plantez-les en plein soleil. Elles poussent dans une grande variété de sols, mais se développent mieux dans un sol bien drainé. L’achillée millefeuille pousse même dans des sols secs très pauvres et peu fertiles.

  • Exigence en matière de lumière : Soleil, mi-ombre
  • Description du sol : Presque tous les types de sol, sauf les plus humides, choisissez donc un  endroit bien drainé. En raison de ses racines profondes, cette plante a été utilisée pour contrôler l’érosion.. PH du sol : 4 – 8
  • Espace entre les plants : Espacez vos plantes de 30 à 60 cm
  • Utilisations communes : Couvre-sols, Jardins d’oiseaux, plante mellifère pour abeilles
  • Plantes d’accompagnement : Lonicera interrupta ; Stipa lepida
  • Arrosez les plantes d’Achillea pendant les périodes sèches, une ou deux fois par semaine.
  • L’humidité du sol : Sec
  • Tolérance au CaCO3 : Moyenne
  • Tolérance à la sécheresse : Haute
  • Propagation et reproduction de l’achillée millefeuille : Propagation par les rhizomes.
  • La taille : Pas nécessaire
  • Ravageurs : Peut attraper des pucerons même si les Achillea sont résistantes aux insectes et aux maladies.
  • Maladies : Peut souffrir d’oïdium

Dans un sol riche, l’achillée millefeuille pousse en hauteur et peut atteindre plusieurs dizaines de cm de haut. Elle peut nécessiter un tuteurage.

Une fois que vos Achillea sont établies, elles poussent bien et fleurissent jusqu’au gel. Comme elles sont très résistantes, elles survivront probablement aux premières gelées légères avant de s’endormir pour l’hiver. Elles n’ont pas besoin de paillage ni de protection en hiver.

Caractéristiques de l’achillée millefeuille

achillee-millefeuilleL’achillée millefeuille appartient à la famille des  Asteraceae. L’achillée millefeuille est l’une des espèces de fleur sauvage vivace très courante. Cette plante vivace stolonifère à feuilles étroites et finement découpées se distingue par son apparence à chaque stade de sa croissance:

  1. Le feuillage est plumeux et délicat.
  2. Ses feuilles pennées ou simples et dentées comportent de grappes aplaties de petits capitules ressemblant à des marguerites.
  3. Les capitules blancs sont plats et composés de nombreuses petites fleurs. Les capitules séchés peuvent être très attrayants.
  4. Couleur de la fleur : blanc, rose
  5. Période de floraison :  entre mai et septembre
  6. Lieu où d’origine : De l’Europe à l’Asie occidentale

Dans l’Antiquité, l’achillée millefeuille était connue sous le nom d’herbe militaris, pour son utilisation dans l’arrêt de l’écoulement du sang des blessures. Historiquement, on retrouve de nombreuses utilisations de cette plante, notamment pour :

  • soulager la douleur,
  • réduire la fièvre,
  • régler des problèmes sanguins de toutes sortes.

L’achillée millefeuille pousse jusqu’à 3500 mètres au-dessus du niveau de la mer. La plante fleurit généralement de mai à septembre, et est un composant fréquent des jardins de papillons. On trouve fréquemment l’achillée millefeuille dans les sols légèrement perturbés des prairies et des forêts. La croissance active a lieu au printemps.

Les différentes appellations de l’achillée millefeuille

  • Achillée millefeuille commune
  • L’ortie du diable
  • Achillea ambigua
  • Achillea millefolium var. nigrescens

Le terme Achillea aurait l’origine suivante selon la légende :

Le héros grec Achille aurait utilisé l’achillée millefeuille pour arrêter le saignement (styptique) de ses soldats ainsi que ses propres blessures pendant la guerre de Troie. On pense que le nom du genre, Achillea, vient de ce grand guerrier de la mythologie grecque. Les centurions romains connaissaient cette plante sous le nom de Herba militaris, ce qui reflète son utilisation pour soigner les blessures. Le nom de l’espèce millefolium est dérivé du français mile feuilled, en référence à ses feuilles plumeuses, qui sont divisées en milliers de minuscules folioles. L’achillée millefeuille a été officiellement nommée Achillea millefolium par Linné en 175.

Au niveau botanique, le genre Achillea contient plus de 120 espèces et plusieurs sous-espèces. L’Achillea millefolium est largement répandue en Europe, tandis que l’A. lanulosa est commune à l’Amérique du Nord, bien que l’A. millefolium y ait également été introduite. Ces deux espèces sont pratiquement identiques

Utilisations de l’achillée millefeuille

Utilisation ornementale

C’est une bonne plante de jardin, car elle peut être utilisée dans des arrangements frais ou séchés et a un parfum agréable. Des grappes à sommet plat de petites fleurs blanchâtres poussent au sommet d’une tige gris-vert, feuillue, généralement poilue.

Le feuillage a une odeur agréable lorsqu’il est écrasé.

Utilisation médicinale

En phytothérapie, l’achillée millefeuille est très appréciée comme plante médicinale de premier secours. Des feuilles séchées, en poudre ou fraîchement écrasées, arrachées de la tige, peuvent être placées sur, et dans, une plaie pour arrêter le saignement ainsi que pour prévenir l’infection de la plaie.

L’achillée millefeuille  est utilisée pour :

  • pour faire tomber une fièvre en augmentant la transpiration,
  • l’inflammation aiguë,
  • les ecchymoses,
  • le rhume et la fièvre,
  • pour traiter les hémorragies et la circulation sanguine excessive (soit les plaies, soit le flux sanguin menstruel),
  • les troubles gastro-intestinaux, grâce à un thé ou une infusion préparé en trempant les feuilles.,
  • la digestion faible,
  • les hémorroïdes,
  • comme cataplasme pour les affections cutanées enflammées,
  • pour les varices.

L’achillée millefeuille est traditionnellement utilisée contre les affections gastro-intestinales inflammatoires et spasmodiques, les troubles hépato-biliaires, comme médicament stimulant l’appétit, contre les inflammations cutanées et pour la cicatrisation des plaies en raison de ses propriétés antiphlogistiques, cholérétiques et spasmolytiques.

Huile essentielle d’achillée millefeuille

L’huile d’achillée millefeuille, l’huile de myriophylle ou l’huile d’Achillea est obtenue à partir du complexe Achillea millefolium. Ce complexe est un groupe d’espèces difficilement séparables ou, selon certaines autorités, une sous-espèce de Compositae (nom actuel d’Asteracea).

L’extraction de l’Huile essentielle :

  • Pays d’origine : France, Bulgarie, Inde
  • Partie de la plante utilisée : Plante à fleurs
  • Méthode d’extraction : Distillation
  • Rendement : 1,3-2% (p/v)
  • La couleur de l’huile : Peut être clair à jaune, ou bleu clair à bleu riche et profond

Utilisation alimentaire

L’achillée millefeuille a également été utilisée comme aliment, et était très populaire comme légume au 17e siècle. On dit que les jeunes feuilles sont un légume-feuille agréable lorsqu’elles sont cuites comme des épinards, ou dans une soupe. L’achillée millefeuille est douce avec un léger goût amer. Les feuilles peuvent également être séchées et utilisées comme herbe ou  plante aromatique dans la cuisine.

 

You might also like

Comments are closed.